Prague, visite à Jan Hus & Jan Palach

Statue de Saint-Pierre horloge astronomique de Prague, république tchèqueA Prague la belle il y a un Grand Saint Pierre et sa clef, il y a la mémoire des défenestrés et d’un lugubre printemps.Il y a une horloge astronomique, des Vaclav, un mouton doré, de l’art nouveau et des maisons colorées, chantournées, sculptées, peinturlurées, décorées, sgraffittées, dentellées à gogo et c’est beau,  un Karlov Most (Pont Charles) bordé des statues et protégé par ses pieux brise glace et ses mouettes, une ruelle d’Or où vécut Kafka, de nombreux palais, des spectacles en lumière noire, des bateaux,  une tour « Eiffel » sur la colline de Petrin, des mosaïques, des poêles en faïence aussi énormes que beaux, un musée Mucha et un splendide vitrail du même Alfons, une relève des gardes façon opérette, un merveilleux Don Juan revisité par des marionnettes bourrées de talent et d’humour, une Notre-Dame de Lorette, une romantique au possible « île » Kampa, de la goulash et de la bière (« pivo ») à se damner,  un ancien Hôtel de Ville passionnant à visiter, un très émouvant quartier juif avec ses synagogues dont la Vieille-Nouvelle est une des merveilles, un très pratique métro très enterré, une Moldau, une Tour Poudrière, pas beaucoup d’amabilité, dommage, une Maison Municipale toujours habitée par Mucha, et tout ce qu’il vous faut absolument aller visiter… (surtout pas en été !)

Prague, Mala Strana, Hradcany, Stare Mesto, Vinhorady
Clic sur l’image !

5 thoughts on “Prague, visite à Jan Hus & Jan Palach

  1. Merci, grâce au commentaire et aux photos (bravo) j’ai visité Prague tout en restant à Asnières.

  2. Quel oeil, quelle prose, ces chroniqueurs fargussiens !
    Prague au printemps exerce encore son charme, malgré la foule: c’est comme Venise: vous pouvez toujours tourner à gauche ou à droite pour échapper à la horde des touristes et vous vous retrouvez presque seuls dans une ruelle tranquille ! N’oubliez pas d’explorer les jardins baroques qui escaladent la colline du Chateau …
    Souvenirs de l’Ascension 2000.

  3. Merci pour cette jolie visite
    A vol de poulette ; oulala c’est loin
    mais sur le net : oulala c’est bien.
    A Biencot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.