Exposition André Barelier à La Chapelle (Clairefontaine)

Après-midi gris, envie de découvrir et hop en route pour Clairefontaine-en-Yvelines, sa longue rue, sa forêt son centre du foot, et sa Chapelle dédiée aux arts : La naissance d’un lieu…

12ème siècle : Fondation de l’abbaye Notre-Dame-de-Clairefontaine par Simon de Montfort et Saint Yves de Chartres, confiée aux chanoines réguliers de Saint Augustin.A la révolution, l’abbaye tombe en ruines. 19ème siècle : Construction d’une maison de maître appelée par les clarifontains  » le Château « , accolée à l’abbaye. 20ème siècle : Don de la propriété à des sœurs dominicaines. 1959 : Construction de la Chapelle et d’une partie du monastère par l’agence d’architectes J. Depussé et J.Demailly qui ont élevé la première tour de la Défense (Tour Nobel devenue Initiale). 1996 : Départ des dernières sœurs dominicaines. 10 septembre 2016 : Ouverture de La Chapelle.
Travaux de rénovation de La Chapelle réalisés par Sabine Kranz et Romain Delattre. 

Bordé en grande partie par la Rabette, le parc est habité par de nombreuses statues, des presque ruines et (peut-être) une ancienne glacière. Exposition du moment : « André Barelier, Traversée d’une oeuvre.

La Chapelle de Clairefontaine a le privilège de vous présenter une rétrospective de l’œuvre d’André Barelier le 9 février 2019 au sein d’un cadre d’exception. Cette traversée de son oeuvre souligne une effervescence créatrice qui a jalonné sa longue carrière où la forme, la matière, l’abstraction comme la figuration ont formé un corpus varié et irrémédiablement tourné vers l’avant, s’affranchissant des normes précédemment imposées. S’imprégnant de ses rencontres et de ses fructueuses amitiés, il n’est pas rare de retrouver dans ses sculptures des figures comme Léonard, Valérie ou le fameux sculpteur et mentor César. On notera dans son oeuvre que son intérêt se porte souvent sur l’individu, saisi dans son attitude banale. Homme de travail et homme d’atelier, les œuvres présentées parcourent une riche carrière souvent centrée autour de sa production issue de la Ruche, passage Dantzig. Merveille d’architecture du début du 20ème siècle, classée monument historique, et cité d’artistes ayant eu pour résidents des artistes de renom tels que Chagall, Soutine ou Brancusi, cet espace reste un lieu d’activité artistique intense et l’antre créatif d’André Barelier.« 

Très belle découverte de cet artiste et de gros coups de coeur… Un seul point noir, comme souvent hélas, des explications en caractères lilliputiens, souvent placées sur le côté des oeuvres, lisibles à force de contorsions. A revoir ! Gérée par une association, la Chapelle propose expositions, concerts, activités jeunes. A vous de découvrir le site : https://www.lachapelledeclairefontaine.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.