Visite de l’usine Bohin, Saint-Sulpice-sur-Risle

A trois nous partons ce 24 mai pour Saint-Sulpice-sur-Risle tout à côté de [clic !] L’Aigle (Orne). Bonne compagnie, beau temps bonne route, arrivée à la manufacture par une charmante petite route dans la verdure. Premier survol puis repas sympa sur la place du marché de L’Aigle et retour pour une longue visite passionnante.

Dès l’arrivée arrêt devant le quilt géant recouvrant le pignon de l’entrée de La Manufacture BOHIN [clic !] réalisé par les déléguées France Patchwork [clic !] chacune dans son club et dans sa région.

Bohin, c’est, au bord de la Risle, une usine « toujours en activité avec un savoir-faire ancestral et travaillant sur des machines anciennes, c’est l’unique fabricant français d’aiguilles et d’épingles (183 ans d’existence et distribué aujourd’hui dans plus de 35 pays). Sur 2000 m2, vous traverserez les ateliers de production (aiguille à coudre, épingle à tête de verre et épingle de sûreté) où œuvrent les salariés de l’entreprise; puis vous découvrirez un grand musée contemporain (histoire de l’aiguille et de l’épingle, la Vallée de la Risle et ses usines, le passé métallurgique, la famille Bohin et son fondateur charismatique, les artisans et artistes travaillant autour de l’épingle, les travaux d’aiguilles liés à la Broderie, à la Haute-Couture, au Patchwork… mais pas seulement!). NOUVEAUTÉ 2016 : une grande salle d’expositions temporaires ouvre ses portes au 2ème étage, accueillant en 2016 un concours d’Art Textile Contemporain, et Trait Portrait, galerie de matières et d’idées autour d’un portrait (label Normandie Impressionniste). Un programme d’ateliers de création et d’événements est proposé à tous, ainsi qu’une grande boutique (produits BOHIN, produits dérivés et collector, librairie…). »

Nous pensons y retourner courant septembre, si cela vous tente… Avec au programme la découverte de l’église : https://www.youtube.com/watch?v=7j8bmhEarnY&feature=youtu.be (Cette église renferme de remarquables peintures murales classées Monument Historique en juin 1988. Les traces de ces fresques ont été restaurées récemment. On distingue parmi les peintures murales des scènes évoquant La Pentecôte, la Crucifixion, La Jérusalem céleste, L’Ascension, la descente du Christ aux limbes et le Cortège d’apôtres.)

One thought on “Visite de l’usine Bohin, Saint-Sulpice-sur-Risle

  1. Merci, Hélène, de ce compte-rendu si bien illustré. C’était une chouette journée, sans pluie! Une vraie découverte : tous ces processus si ingénieux pour fabriquer aiguilles et épingles, puis la personnalité de ce Benjamin Bohin et sa philosophie de vie… J’ai beaucoup aimé aussi les sculptures de Fanny Ferré qui m’ont fascinée. http://atelier-artiste.pagesperso-orange.fr/fanny-ferre/pages/atelier.html
    Effectivement il faudra revenir pour voir l’église aussi, ce lieu est magique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.