La goulue, ou un sourire du matin

lagoulue1 Notre noix de coco-mangeoire tient la route depuis des années et son emplacement juste devant la fenêtre de la cuisine n’empêche personne de venir se restaurer. Bien sûr il y a la grande timide (la minuscule mésange bleue), la gonflée (la charbonnière), le sûr de lui (le rouge-gorge), le culotté (le merle bouffeur) et, depuis quelques jours, la goulue !goulue2

La sittelle torchepot vous torche une noix de coco en moins de temps qu’il n’en faut pour picorer, au grand dam d’une nonette venue réclamer son dû en piaillant de dépit. A observer la sittelle, on constate qu’elle prend plusieurs graines de tournesol en même temps dans son long bec fin et que la charge ne l’alourdit pas !

Joli spectacle permanent des danseurs ailés, un peu de paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.