Chou-fleur miam

IMG_7337

Enfin une info calme, car le chou-fleur est, par essence, calme. Du moins je le pense. Donc, le couscous de chou-fleur, ici, on l’adore ! Et c’est d’une simplicité réconfortante. Sauf peut-être pour l’épisode râpe.

Acheter un beau bon chou-fleur pas chimiqué de préférence, enlever les feuilles et le trognon (lequel, épluché, est un délice !), et râper tous les bouquets (ou moitié, à vous de voir) avec une râpe à gros trous. Etre patient, c’est long. Attention aux doigts. J’ai essayé avec la râpe du robot, niet, le résultat ressemble à de la bouillie. Hors il nous faut du grain, CQFD.

Faire chanter moitié beurre moitié huile dans une grande poêle et y jeter gentiment le râpé. Cuire très rapidement en remuant sans cesse, poivrer, saler à convenance. Bon ap !

2 thoughts on “Chou-fleur miam

  1. ouahh ! Super ! Moi, d’habitude, le chou fleur, je le mange cru à la croque au sel, avec une petite sauce au fromage blanc / fines herbes (un délice), mais là, j’en ai un au bas du frigo qui va nous faire un bon couscous.
    Tu rajoutes d’autres ingrédients ? Pois chiches ? harissa ? Merguez (pour les viandosaures ) ?…

  2. Nature c’est ce que je préfère, bien poivré (question d’estomac…), fines herbes aussi. Pour les viandosaures, servir A PART pour ne pas altérer le délicat goût du chouf’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.