Cékoi ?

COMMENT CA UN CEKOI ??? Ca reprend ?

P’êt’ ben qu’oui, pt’êt’ ben qu’non, faut voir…

En attendant que la réflexion se fasse, en voici un de la part de Milton-Edouard. A vos claviers !

IMG_1039

10 thoughts on “Cékoi ?

  1. J’avais moi aussi pensé à un « fruit du dragon », mais l’enveloppe présentée ne correspond pas car celle du fruit du dragon est constituée de petites feuilles charnues. Je pense donc plutôt à un « MANGOUSTAN » quoique l’enveloppe soit plus épaisse.
    MJM

  2. Waou le fruit vous passionne !! mais c’est pas le mangoustan non plus .

  3. même si ce fruit me passionne, je suis sûr qu’il ne s’agit pas d’un marakoudja ou fruit de la passion, j’en ai trop mangé quand j’étais en Martinique.
    Non je ne vois de quel fruit il s’agit.
    MJM

  4. alors : et bien c’est un fruit de la passion ! Et oui après un découpage délicat il est resté comme une enveloppe un peu molle mais intacte à l’intérieur… Notre Fargussienne va pouvoir mettre la photo du fruit entier. A bientôt sur la chrochro …

  5. Je crois Milton sur parole (ou sur écrit ici) mais je n’ai jamais découpé un marakoudja de façon à obtenir un tel résultat, bien mûr on y trouve que les graines « noyées » dans le jus et avec un petit peu de sucre, bien remuées, c’est délicieux: sur place aux Antilles bien sûr. Ici les fruits sont trop mûrs. C’est comme les noix de coco, là-bas on décapite le fruit encore vert et, après avoir bu l’eau, on mange la crème du fruit à la petite cuillère: c’est autrement bon que de croquer des bouts complètement secs.

  6. J’ai juste oublié de prendre une photo avec les p’tits grains dedans ;;;flute ! je retourne au marché des Essarts vendredi reprendre la même chose et voir si ça marche.
    Suis bien du même avis pour les noix de coco, en Indonésie quand on faisait des jolies balades dans des endroits un peu paumés (donc pas de bistrots etc) il y avait parfois des hommes qui nous décapitait en 2 coups de machette une noix toute fraiche, on y plongeait une paille (hummm trop bon) et ensuite re coup de machette et on mangeait la petite peau blanche toute tendre et d’un gout merveilleux ensuite ! Merci MJM de remonter de beaux souvenirs !! Ici on ne trouve que des trucs tout petits avec une croute qui défonce les gencives ..
    le seul fruit que je n’ai jamais réussi a gouter c’est celui qui sent les égouts : le durian je crois. la première saison là-bas en arrivant sur le marché local j’ai cru qu’il y avait un énorme problème de remontées d’égouts (horrible) Un jour on m’a offert des loukoums tout frais (miam) mais horreur a la deuxième mastication ils n’étaient pas à la rose mais au durian .. juste eu le temps de courir au dessus des toilettes pour vomir ! Ca quand on est pas né dedans c’est dur dur !! c’est le livarot asiatique !!

  7. Bonjour,
    je ne sais si le « corossol » antillais est de la famille du « durian » asiatique, mais il présente les mêmes
    caractéristiques: un fruit mou à chair blanche, qui « pue », mais qui est délicieux. En fait on l’ouvre,
    puis après avoir arraché la chair et enlever les graines, on le passe à la centrifugeuse et on le sucre
    et quel délice.
    Sur l’arbre, il a l’aspect d’une « c… de boeuf », légèrement allongé et si mou qu’on a l’impression qu’il
    va vous éclater entre les mains. Tant que l’on en a pas extrait le jus, il est plutôt conseillé de ne pas
    avoir les narines trop sensibles, mais j’avoue que l’enjeu en vaut la chandelle…
    La nature réserve des surprises ! (Photos sur demande à La fargussienne)
    MJM

    P.S.: pour celles ou ceux qui aiment « la papaye », on en trouve de belles au « Marché du frais » de
    Coignières, ainsi que quelques autres fruits exotiques, notamment du « Tamarin ».
    Sur ce, je souhaite à toutes et à tous de bonnes fêtes de fin d’année.

  8. … ce fruit dont vous parlez, il y avait chez des amis, dans leur jardin, un arbre qui une année a formé 3 ou 4 fruits comme des énormes cacahouètes (style c… de bœuf aussi je pense) qui sentaient très fort la fermentation avancée, les indonésiens les ont entourés dans l’arbre de bandelettes en tissu (pour éviter qu’ils éclatent et mûrissent à point…) malheureusement on était absents quand ils ont cueilli et dégusté… l’odeur était forte mais pas comme les durians quand même. (Là vraiment c’est les égouts !) Je ne me souviens plus du nom de l’arbre et des fruits. Je sais aussi que certains expats ont mangé du durian en buvant de l’alcool (bière) et se sont retrouvés à l’hosto bien malades, les médecins disaient même que l’on pouvait en mourir …
    merci pour l’info des papayes : mes p’tits déj étaient souvent à la papaye et jus de citron vert. une salade de papaye verte râpée aussi que c’est bon. Je vais essayer de me rencarder avec des amis de là-bas pour connaitre leur version corossol antillais ; Il y a aussi un marché du frais à Rambouillet à la place de l’ancien Bricomachin avec plein de produits exotiques, et ils sont très gentils. A bientôt. Milton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.