A la bib : Coup de coeur lecture : « Confiteor » – Jaume Cabré

ConfiteorConfiteor » – roman de Jaume Cabré – Actes sud. Prix Courrier International.

Ouvrage à emprunter à la bibliothèque.

Confiteor, je confesse à Dieu. L’auteur a mis 8 ans pour écrire cet ouvrage. Inquisition, franquisme, Shoah, parents difficiles, du Barcelone des années 20 à l’an 2000 et plus.

Sur le site de l’éditeur : « Barcelone années cinquante, le jeune Adrià grandit dans un vaste appartement ombreux, entre un père qui veut faire de lui un humaniste polyglotte et une mère qui le destine à une carrière de violoniste virtuose. Brillant, solitaire et docile, le garçon essaie de satisfaire au mieux les ambitions démesurées dont il est dépositaire, jusqu’au jour où il entrevoit la provenance douteuse de la fortune familiale, issue d’un magasin d’antiquités extorquées sans vergogne. Un demi-siècle plus tard, juste avant que sa mémoire ne l’abandonne, Adrià tente de mettre en forme l’histoire familiale dont un violon d’exception, une médaille et un linge de table souillé constituent les tragiques emblèmes. De fait, la révélation progressive ressaisit la funeste histoire européenne et plonge ses racines aux sources du mal. De l’Inquisition à la dictature espagnole et à l’Allemagne nazie, d’Anvers à la Cité du Vatican, vies et destins se répondent pour converger vers Auschwitz-Birkenau, épicentre de l’abjection totale. » Lire la suite

Au détour des confessions d’un homme vieillissant atteint par la maladie d’Alzheimer et qui écrit à la personne qu’il a aimée toute sa vie, ce roman aussi dense que déchirant épouse le chaos de l’Histoire et de la mémoire. Méditation entre le bien et le mal. L’auteur change de personne (on passe du JE au Il, parfois au TU), voire même d’époque dans une même phrase. Il faut faire confiance au texte et se laisser guider car, si les premières pages donc déroutantes, il faut absolument continuer la lecture aisée de cette œuvre de premier plan. Même si ce livre paraît difficile, sa seule difficulté réside en son poids…

Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.