L’angeattachat : mon copain Monsieur Le Chat

Petite lettre dédiée à Evya qui adore quand j’écris, merci Evya !

Pfiou, je suis tellement occupé ici où je crèche désormais que, malgré mes pensées fugaces vers vous d’en bas, je peine à mettre deux idées ensemble pour vous écrire. Imaginez : fait beau, jus de viande à volonté, croquettes à gogo, nouveau dentier, lunettes de soleil, herbe fraîche tous les matins, câlins permanents. Je m’arrache péniblement deux secondes à la volupté pour vous toucher un mot de mon pote Monsieur Le Chat, pirate de son état, mais pirate ronronnant, attention ! Né en région charisienne, retraité à la Chastide à Bordeaux, il fut longtemps en couple avec La Minette mais les temps ont changé et La Minette est à mes côtés. Et toc.

C’est pas passke tu as un œil de moins, un grand âge et les zoreilles en dentelle que tu ne vaux pas le coup d’être connu, au contraire ! Ne passez pas à côté d’un vieux matou sans le flatter, il en a vu des choses, il en a vécu des aventures, lâchez-vous, poupougnez-le de ma part. Le conseil est valable aussi pour les vieilles matoutes.

Salut les humains, à la prochaine pour quelques souvenirs d’avant. Pas de potes aux mains potelées ici, ça manque chattement !

IMG_5470

3 thoughts on “L’angeattachat : mon copain Monsieur Le Chat

  1. … Merci M’dame Hélène
    Je vois que le message est bien passé … et cela me fait très plaisir de recevoir ce petite courrier paragriffé de notre ami l’Angeattachat … quel honneur !
    J’ai un message particulier à lui transmettre : je l’encourage vivement à écrire et éditer ses mémoires de chat … il en ferait des heureuses et des heureux sur terre … moi la première.

    Bises à toi Hélène et pensée à l’Angeattachat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.