Michel Jack et son Grisou « de gouttière »

« Le toit est assez raide au niveau de mes chiens assis (je loge sous les toits) et plutôt dangereux  (glissades) même pour un chat, surtout les jours pluvieux. (Première photo)
Comme ce dernier hésitait à sortir, j’ai trouvé une étagère en fil de fer plastifié (pour la rouille) dans un placard et je l’ai « tortillée » pour en faire une échelle (fixée au chambranle de la fenêtre bien sûr). J’ai donc installé une échelle « à Matou » pour que celui-ci puisse allez batifoler sur les toits sans prendre de gros risques. . . (Deuxième photo)
La preuve que nous sommes « branché » sur la même longueur, cinq minutes après, il était sur le toit de la résidence. J’ai seulement prévenu mon voisin que je lâchais mon fauve ! (Dernière photo)

Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour un « Matou de gouttière » ! »

12

3

One thought on “Michel Jack et son Grisou « de gouttière »

  1. Difficile de mieux illustrer le « qualitatif » de « gouttière » de nos matous !

    Bravo pour l’ingénieuse réalisation.

    Félinement vôtre.

    FP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.