> 23 février 2014 : exposition « André Le Nôtre en perspectives, 1612-2013 », Versailles

AfficheLe Château de Versailles vient de dévoiler son bouquet final en cette année anniversaire : l’exposition ‘’André Le Nôtre en perspectives, 1613-2013’’, qui se tient jusqu’au 23 février 2014, permet de découvrir l’extraordinaire palette de talents du grand homme. Jardinier, dessinateur, architecte, ingénieur et hydraulicien, paysagiste et urbaniste, collectionneur et magicien de l’espace, le parcours de cette enthousiasmante exposition met en lumière tout le génie de celui qui, ironie de l’histoire, regrettera toute sa vie de ne pas être devenu le peintre qu’il rêvait d’être.

Voir : http://lenotre.chateauversailles.fr

L’exposition se tient dans les salles d’Afrique du Château. Jusqu’au 23 février 2014. Tous les jours sauf le lundi, de 9h à 17h30 (dernière admission à 17h).

« Inconnu illustre » : ainsi, en l’an 2000, le colloque réuni à Versailles à l’occasion du tricentenaire de sa mort désignait-il André Le Nôtre ; désormais, l’exposition consacrée au jardinier de Louis XIV l’interdira. Restituant les résultats de quinze années de recherches menées par Patricia Bouchenot-Déchin dans les archives et de plus de vingt années sur le terrain par Georges Farhat, l’exposition répond à bien des questions qui se posaient alors sur la personnalité, le génie et l’héritage du plus célèbre des jardiniers.

Le titre « Le Nôtre en perspectives » suggère tous les points de vue abordés. Il s’agit bien entendu des perspectives géométriques, de ces grands axes qui donnent leur ampleur aux jardins ou de ces échappées secondaires qui offrent au regard du promeneur des plaisirs sans cesse renouvelés. Des perspectives temporelles également, que révèle une trajectoire personnelle insoupçonnée : une ascendance et un réseau de trois générations d’officiers du roi, une carrière plus précoce que l’on ne pensait, une position sociale considérable, une envergure intellectuelle dont témoignent autant la diversité de ses compétences que la qualité de ses collections d’art… Et encore une postérité multiforme, sans éclipse jusqu’à nos jours, où certains parmi les plus grands architectes et urbanistes du monde se réclament de Le Nôtre et de sa façon de penser l’espace…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.