L’attachat : « du haut de son beffroi, le guetteur de la Gâtine guette… »

IMG_4249Fin de journée.

C’est l’heure.

Le guetteur (que certains appellent « l’aspirateur » mais chutttt, ça le vexe) arrive, fixant le haut d’un pilier de ses yeux perçants.

Il prend son élan, saute sur le portail, dérape, bat dans gambettes dans le vide puis se rattrape (il a quand même du bide, lui, et ça pèse, niakniakniak !) de justesse mais se rattrape quand même et, l’air majestueux du type qui n’a pas du tout failli se casser la moustache, s’installe sur mon pilier. Et quand je dis s’installe, ça n’est pas pour rien : zieutez un peu la prise de possession du pilier ! Et que je m’arrime, et que je m’étale et que j’occupe la surface…

Hier soir, j’étais plié en deux morceaux poilus : de paisibles passants passaient, visiblement sans avoir repéré le guetteur aplati (re niakniakniak… le bide dépassait…), oreilles dans le sens du vent, prêt à sauter ou à filer un bon coup de patte à qui passerait trop près, ou faire sauter un chapeau coloré.

Déception, ils sont passés trop loin, le guetteur a soupiré de contrariété et je n’ai pas eu le spectacle escompté.

Je vous dirai demain comment ça se sera passé ce soir, d’ac ?

 IMG_4250

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.