Un miam de notre Adeline l’angevine : les fouées

Chose promise, chose due, pour la Chronique N°1 de Tous Les Temps, j’ai trouvé une petite recette locale sympa pour changer des pizzas… Merci Adeline reine de la farine !
[Cliquez sur l’image pour visiter le blog d’où elle est tirée]
Les Fouées : En Anjou, et jusqu’en Val de Loire, Saumurois et Touraine, lors des fêtes locales, on peut déguster de délicieuses fouées toutes chaudes, juste cuites au feu de bois, et fourrées aux rillettes ou au fromage de chèvre… Ou, plus original, aux mogettes, ces bons haricots blancs du Poitou-Charentes. Mais on peut en faire de très acceptables avec notre four ménager. C’est tout simple, j’ai essayé et ma fois, ce n’est pas mauvais du tout !
Il y a pas mal de recettes mais celle qui revient le plus souvent, c’est une simple pâte à pain :
  • 500g de farine
  • 15 g de levure de boulanger (ou 1 sachet de levure de boulanger instantanée, encore plus pratique)
  • 1 cuillerée à café de sel
  • un peu d’eau
  1. On mélange bien tout cela en ajoutant peu à peu l’eau et on pétrit pour obtenir une belle pâte élastique, souple, pas trop collante.
  2. On laisse lever une heure ou deux dans un saladier, sous un torchon, dans un endroit tiède.
  3. On préchauffe le four le plus chaud possible (250° chaleur tournante si possible, en laissant la plaque dedans)
  4. On re-pétrit la pâte, on fait des petits pâtons et on les aplatit comme des petites crêpes (environ 10-15 cm de large)
  5. On met (sans se brûler) une feuille d’alu sur la plaque chaude, on saupoudre de farine (pour pas qu’ça colle, parce que le papier cuisson ne supporte pas trop les hautes températures), et hop, on jette les “crêpes” dessus.
  6. 10-15 mn plus tard, elles sont dorées, gonflées, presque “soufflées” avec souvent une bulle d’air au milieu.
  7. On les fend en deux et on garnit de ce qu’on veut ! Et dès que ça ne brûle plus, on déguste !
  8. Personnellement je trouve ça excellent si on jette dedans (aïe, ouïe, c’est chaud, passe-moi la manique ! ^^) une petite lamelle de beurre et un bout de fromage de chèvre ou de coulommiers (pourquoi pas quelques lardons, pignons de pins, ou noix, ça va très bien ensemble !).
  9. Avec une salade verte, le dîner est prêt !
Essayez et donnez-nous-en des nouvelles. Bises à tous de l’Anjou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.