Comme quand on était p’tits… le jeu des 1 000 francs/euros

« Tout cela a commencé le 19 avril 1958. Ce jour-là, sous le chapiteau de Radio Circus, dressé sur la place du marché à Le Blanc, une bourgade de l’Indre, Henri Kubnik lance un jeu inédit, destiné à attirer le public avec la promesse d’un gain. Intitulé 100 000 francs par jour (on est encore à l’époque de l’ancien franc), ce jeu est diffusé deux jours plus tard sur l’antenne de ce qui s’appelle alors Paris Inter, dans le créneau qui précède le journal. Le principe de ce jeu itinérant est simple : six questions de difficulté croissante sur les sujets les plus variés sont posées au concurrent sélectionné, accompagné de son renfort »… suite ICI. Le jeu sera rebaptisé le « Jeu des mille euros » en 2001.

Bon me direz-vous, et alors ? Et bien, si vous avez dîné (chez nous on dînait le midi et on soupait le soir, je sais ça fait plèbe…) chaque jour de la semaine en suspendant votre mastication pour entendre Roger Lanzac pendant LE quart d’heure rituel, si vous avez eu un paternel trop fort au jeu des 1000 francs, vous vous êtes exercés comme moi avec les frangins pour tenter un jour de piéger le père et, honnêtement cela a dû se produire une fois ou deux, au moment où les Beatles sont arrivés dans les questions :o) Si ensuite vous avez inoculé le Lucien Jeunesse, le Louis Bozon etc… à vos nenfants et que continuez à (tenter de) répondre avec votre conjoint et ben, ce midi, vous avez souffert comme nous :

  • Question blanche (je crois) : comment se nomment les deux os de l’avant-bras ?
  • C’te question !!! Radius et cubitus !
  • Loupé.. il nous faut l’appellation ac-tu-elle. Radius ça va.
  • Euh…
  • Perdu ! Radius et ulna.

ET là dans tous les foyers de France, à 12h52, la consternation plombe les visages. ULNA ??? D’où sortent-ils ça ?

En gros, vérif faite, ça fait une dizaine d’année que le cubitus a cédé la place à l’ulna à cause ou grâce à l’homogénéisation des appellations. Comme ça on est moins perdu quand on va dans des pays étrangers. Donc tout ce qui est cubitus est ulna, tout ce qui est cubital est ulnaire… (Sans rire, j’ai trouvé la réponse sur e-carabin.net !)

2 thoughts on “Comme quand on était p’tits… le jeu des 1 000 francs/euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.