Comme quand on était p’tits : la machine à faire patte-patte

Quand on était p’tits, y’avait des machines comme ça presque dans toutes les fermes. Elles brillaient de graisse et servaient chaque été à retourner le foin coupé pour le faire sécher complètement. Quand la machine à faire patte-patte passait, on courait après, facile, elle allait lentement et soulevait des myriades d’insectes plus ou moins piquants et des gerbes d’odeurs d’herbe chaude à vous enivrer de bonheur. Enfin, moi en tous cas.

Celle-ci rouille tranquillement dans le parc de l’abbaye des Vaux de Cernay et a attiré l’attention de deux des 7 nains de l’attachat, un contemplatif et un bricolo. Bon d’accord, l’attachat n’y était pas, c’est un tort. Allons tenter de le sortir du jardin. Pas gagné !

One thought on “Comme quand on était p’tits : la machine à faire patte-patte

  1. En savoie l’été (au dessus de Saint Martin de Belleville), on voit encore sur la pente un p’tit tracteur qui fait encore la même chose, sauf que l’engin (à faire « patte-patte) est beaucoup moins large et moins rouillé, mais ça sent tout bon pareil …hummmmm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.