Un viron en Essone – troisième étape

Total panard pour les canards des cressonnières de Méréville [clic !] : se déplacer sur une bâche en non-tissé avec le relief des feuilles de cresson juste en-dessous qui chatouille délicatement les palmes, je ne vous dis pas, c’est l’extase ! Signé Canardo Platyrhynchos.

3 thoughts on “Un viron en Essone – troisième étape

  1. Les canards servent de chaufferette pour le cresson….

  2. pas le temps de partir au ski cette année … (les p’tits.. peuvent pas encore suivre !!) Alors on se dépayse en se pausant le cucul sur la neige … y’a d’l’imagination chez le Canardos hein !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.