Histoire à bâtir (17) – L’âgatinage de Pinkvador….

Si vous avez suivi pas à pas les errances intergalactico-muonesques de Pinkytounet, n’oubliez pas de voir tout en bas de cet article la photo de sa tentative d’agâtinage ! Merci à P.G. pour sa présence d’esprit et sa promptitude à me faire parvenir cette image !

Du fin fond de l’espace intergalactique, à travers les couches plasmatiques d’énergie noire, rendues opaques par les faisceaux supraluminiques de muons percutant des nuages d’anti-neutrinos… surgit le TERRIBLE PINKVADOR.

Pinkvador, le visage menaçant, vient de sa lointaine planète Phalaenopsis IV (orbitant autour de l’étoile Phragmipedium dans la Galaxie Cambria). Il porte son uniforme de prestige. Seul aux commandes de son vaisseau à propulsion infrafemtophotonique, confortablement installé dans son fauteuil thermonucléomoulé, il se dirige droit vers la Terre. De ses yeux globuleux jaillit une lueur sardonique. Son ordinateur de bord a sélectionné avec soin le point d’atterrissage idéal : un certain lieu-dit nommé Sente de la Gâtine. Quel est son dessein ?

ALLEZ, QUI VA OSER SE LANCER POUR QUELQUES LIGNES, QUI VA INVENTER LA SUITE ?

  1. Moi ! Talpa T. le 5 février 2012 à 11:54 HG (heure de la Gâtine) : Sardonique mon oeil myope !!! Pinky (ainsi l’appellerai-je par dérision) a mal choisi son point de chute. Pinky a tout faux en arrivant seul, même infrafemtobidulé, même thermonubidulé. Plus forte et plus radicale que tout hypothétique muon, moi Talpa T. de la Sente, lui ai préparé une piste d’agâtinage pas piquée des vers. Réfléchis bien deux fois, Pinkytounet, avant de poser un doigt gluant sur la Gâtine !
  2. Adeline, le 05 février 2012 à 19:31 : Oh là là, Oh là là, c’est insoutenable, ce suspense, là !!! Talpa, ou les autres, allez, expliquez-nous cette piste d’agâtinage, ne vous dégonflez pas, ou nous serons tous détruits d’un champ déflagrationneur neuropétocasqué !!!! ^^
  3. Talpa T. le 6 février 2012 à 15:13 HG : Vlatipa qu’on me menace de déflagrations neuropétocasquées, non mais je rêve. Aucun pet n’arrêtera jamais Talpa T., au grand contraire, chez nous, c’est un propulseur de première bourre. Agâtiner, Pinkytounet, c’est louper son contact avec le sol en s’engouffrant dans un de mes nombreux malins tunnels dans lesquels aucune marche arrière n’est possible. Je suis seule et je le proclame, à pouvoir demi-tourner et gérer l’espace. Mâché, dégluti et régurgité tu seras, ô future bouillie nourricière, l’élément qui manque à mes biberons. Talpita, Talpoupin et Talkapsule te remercient par avance de les faire saliver. Nous t’attendons bouche bée…
  4. Milton Lamenace le 08/02/2012 à 09:48 HG itou : Houla !!! Fais gaffe PINKVADOR, pour l’agâtinage … te trompe pas d’jardin !! T’as pas choisi la bonne saison, et en plus y’a des bestioles affamées dans l’coin ! Vu toutes les traces dans la neige… y’a du passage ici, … fais gaffe à tes fesses (si t’en as !!) Entre Pinkvador et la marmaille de Talpa T. On est “Gâtés” dans la sente !! Moi Milton Lamenace je veille et surveille derrière les carreaux !!
  5. Pinkvador 08/02/2012 à 13:36 : Aaaaaah j’enraâââge, ces terriens à deux ou quatre pattes ne me prennent pas au sérieux, pourtant avec mon physique de dieu vengeur, ils devraient s’aplatir sous mes rétrofusées en criant grâce ! Jeter leurs abattis à mes pieds pour m’éviter de les leur arracher moi-même !!! Mais c’est vrai, je n’en finis pas d’atterrir… Je l’avoue, quelque chose me terrorise, ne le répétez à personne : ce sont ces volatiles, descendants des dinosaures, avec leur crête gélatineuse et injectée de sang rouge, qui me regardent planer au-dessus des jardins de la sente avec leur oeil glauque et… indifférent !!! Oui, parfaitement ! In-dif-fé-rents ! Aucune crainte ne se lit dans ces yeux dorés (ni rien d’autre d’ailleurs, quelle maîtrise de soi, quel art de la dissimulation). Ces êtres jettent un regard distrait d’un oeil, tandis que l’autre fixé à terre guette l’apparition d’une proie, puis elles redressent la tête, avancent d’un pas et griffent vigoureusement la terre d’une patte féroce, avant de piquer d’un bec vif et cruel le malheureux invertébré qui pointe son corps lisse et rosâtre… Rose, comme moi !!! J’ai beau être puissant, armé de désintégrateurs à rayons Z photosynthétiques, je ne peux me résoudre à approcher ces monstres pinkyvores…
  6. Talpa T. le 8/2/2012 à 25h54 HG : Et en plus Pinky t’es vraiment rose ???? Wouahahahahaaaaaaaa, une foto, une foto, une foto !
  7. Pinkvador le 08/02/2012 à 15:24 :   » Hé, bande de tartes aux gluons métamorphiques démagnétisés, foin de persiflage, le pind [*] est un signe de virilité sur Phaelenopsis IV !!! Ah je sens l’engrais nitratophosphaté me monter au nez, tant pis pour les volatiles asticopinkyphages, à trois, je FONCE !!! UN !…. DEUX !….…..YAAAAARRRRRRRRRRRRRRRKKKKKKKGGGGGGGGG ! ??????? [*] Ah ! C’est l’émotion, je bafouille : le pink, pas le pind !!!  Parce que c’est mon terrible secret, celui qui m’a rendu si avide de conquête afin de prouver ma valeur : je suis dyslescouic !!!
  8. Talpa T. : bon là tu me les brises menu Pinky mais je suis quand même ratatinée de rire et secouées de gros sanglots de poilade vu l’âgâtinage que tu viens de si parfaitement réussir… On t’avait prévenu ! Entre donc Pinky, fond dans nos gueules grandes béantes, merci du passage ! Signé Talpa T., Talpita, Talpoupin et Talkapsule. PS : dyslescouic non mais je rêve encore…
  9. Milton Lamenace le 08/02/2012 à 15:45 : Ah Vu le cri…YAAAAAARR RRRRKKKK GGGGggrrp loukkkk ” entendu derrière la vitre … suis allé mettre le nez et les pattes dehors !! “Miaououlala” (traduction: vite la Cheffe viens voir …. y’a comme un problème dans l’jardin) – (photo à suivre..!!) Pauvre Pinkvadehors sniff !

10 thoughts on “Histoire à bâtir (17) – L’âgatinage de Pinkvador….

  1. Sardonique mon oeil myope !!! Pinky (ainsi l’appellerai-je par dérision) a mal choisi son point de chute. Pinky a tout faux en arrivant seul, même infrafemtobidulé, même thermonubidulé. Plus forte et plus radicale que tout hypothétique muon, moi Talpa T. de la Sente, lui ai préparé une piste d’agâtinage pas piquée des vers. Réfléchis bien deux fois, Pinkytounet, avant de poser un doigt gluant sur la Gâtine !

  2. Oh là là, Oh là là, c’est insoutenable, ce suspense, là !!! Talpa, ou les autres, allez, expliquez-nous cette piste d’agâtinage, ne vous dégonflez pas, ou nous serons tous détruits d’un champ déflagrationneur neuropétocasqué !!!! ^^

  3. Vlatipa qu’on me menace de déflagrations neuropétocasquées, non mais je rêve. Aucun pet n’arrêtera jamais Talpa T., au grand contraire, chez nous, c’est un propulseur de première bourre.
    Agâtiner, Pinkytounet, c’est louper son contact avec le sol en s’engouffrant dans un de mes nombreux malins tunnels dans lesquels aucune marche arrière n’est possible. Je suis seule et je le proclame, à pouvoir demi-tourner et gérer l’espace. Mâché, dégluti et régurgité tu seras, ô future bouillie nourricière, l’élément qui manque à mes biberons. Talpita, Talpoupin et Talkapsule te remercient par avance de les faire saliver. Nous t’attendons bouche bée…

  4. Houla !!! Fais gaffe PINKWADOR, pour l’Agâtinage … te trompe pas d’jardin !! T’as pas choisi la bonne saison, et en plus y’a des bestioles affamées dans l’coin ! Vu toutes les traces dans la neige… y’a du passage ici, … fais gaffe à tes fesses (si ‘ten as !!)
    Entre Pinkwador et la marmaille de Talpa T. On est « Gâté » dans la sente !! Moi Milton Lamenace je veille et surveille derrière les carreaux !!

  5. Aaaaaah j’enraâââge, ces terriens à deux ou quatre pattes ne me prennent pas au sérieux, pourtant avec mon physique de dieu vengeur, ils devraient s’aplatir sous mes rétrofusées en criant grâce ! Jeter leurs abattis à mes pieds pour m’éviter de les leur arracher moi-même !!! Mais c’est vrai, je n’en finis pas d’atterrir… Je l’avoue, quelque chose me terrorise, ne le répétez à personne : ce sont ces volatiles, descendants des dinosaures, avec leur crête gélatineuse et injectée de sang rouge, qui me regardent planer au-dessus des jardins de la sente avec leur oeil glauque et… indifférent !!! Oui, pafaitement ! In-dif-fé-rents ! Aucune crainte ne se lit dans ces yeux dorés (ni rien d’autre d’ailleurs, quelle maîtrise de soi, quel art de la dissimulation). Ces êtres jettent un regard distrait d’un oeil, tandis que l’autre fixé à terre guette l’apparition d’une proie, puis elles redressent la tête, avancent d’un pas et griffent vigoureusement la terre d’une patte féroce, avant de piquer d’un bec vif et cruel le malheureux invertébré qui pointe son corps lisse et rosâtre… Rose, comme moi !!! J’ai beau être puissant, armé de désintégrateurs à rayons Z photosynthétiques, je ne peux me résoudre à approcher ces monstres pinkyvores…

  6. Hé, bande de tartes aux gluons métamorphiques démagnétisés, foin de persiflage, le pind est un signe de virilité sur Phaelenopsis IV !!! Ah je sens l’engrais nitratophosphaté me monter au nez, tant pis pour les volatiles asticopinkyphages, à trois, je FONCE !!!
    UN !….
    DEUX !….
    …..YAAAAARRRRRRRRRRRRRRRKKKKKKKGGGGGGGGG !
    ???????

  7. Ah ! C’est l’émotion, je bafouille : le pink, pas le pind !!!
    Parce que c’est mon terrible secret, celui qui m’a rendu si avide de conquête afin de prouver ma valeur : je suis dyslescouic !!!

  8. Talpa T. : bon là tu me les brises menu Pinky mais je suis quand même ratatinée de rire et secouées de gros sanglots de poilade vu l’âgâtinage que tu viens de si parfaitement réussir… On t’avait prévenu ! Entre donc Pinky, fond dans nos gueules grandes béantes, merci du passage ! Signé Talpa T., Talpita, Talpoupin et Talkapsule.
    PS : dyslescouic non mais je rêve encore…

  9. Ah Vu le cri …: « YAAAAAARRRRRRKKKKGGGGggrrploukkkk  » entendu derrière la vitre … suis allez mettre le nez et les pattes dehors !! « Miaououlala » (traduction: vite la Cheffe viens voir …. y’a comme un problème dans l’jardin (photo à suivre..!!) Pauvre Pinkvadehors sniff !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.