PPP ? PetitPoisPrincesse, tisseurs de lien(s) dans les 51 communes du Parc

Une résidence artistique pour tisser des liens (voir aussi sur le site de la Mairie depuis quelques semaines et bien entendu sur celui du PNR).

Un nouveau Parc est né ! Bonne nouvelle mais comment faire pour mieux se connaître, pour se rapprocher ? Le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse et la DRAC Ile-de-France ont confié le soin au collectif PetitPoisPrincesse de répondre à cette ambition dans le cadre d’une résidence d’artistes. Leur projet ? Créer un spectacle et une oeuvre photographique dont vous seriez le principal acteur, au titre de représentant de votre commune…

A travers un questionnaire poétique qui révèlera des lieux symboliques du territoire, à travers des portraits photographiques de femmes, d’hommes et de paysages reliés par un ruban symbolique, à travers une mise en scène faite de sons, d’images projetées, de comédiens et de lecteurs, c’est l’occasion de vous mobiliser dans un projet collectif qui a pour vocation de tisser des liens entre tous.

Vous souhaitez participer à ces ateliers dès février 2012 ? N’hésitez pas à contacter votre mairie ou la Mission Patrimoine Culture du Parc
Sophie DRANSART – 01 30 52 09 09 – contact mail [clic !]

  1. Télécharger l’appel à projet
  2. Télécharger le cahier des charges de l’appel à projet
  3. Télécharger le déscriptif du projet retenu

Et vous savez quoi ? La fargussienne est plus que beaucoup très partante et a proposé un nom pour le projet : « Bande passante »… pas mal pour tisser les liens ! A suivre. Avec vous ?

[ clic pour agrandir]

One thought on “PPP ? PetitPoisPrincesse, tisseurs de lien(s) dans les 51 communes du Parc

  1. très beau projet …

    du partage, du lien, des portraits, de la poésie, de la photographie : que du bon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.