Talpa Talpa, me voilàààààà

Chevalier masqué à la rescousse !

« … Et c’est du haut d’une de tes fortifications, Talpa T. mon amie, que je contemple avec satisfaction l’ampleur du travail abattu en mon absence. De nombreux mois sur les routes, retour de Saint-Jean d’Acre où je côtoyai Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion… Comment ça je déconne ? Je rêve de grandeur, bien le droit, non ? Bien le droit de contempler l’oeuvre accomplie du haut d’une de tes pyramides, non ? »

Signé Picus Viridis (viridis, ça voudrait dire « vert » mais moi, Pivert de bonne compagnie, je vous affirme que ça veut dire « véridique », comme tout ce que je narre !)

3 thoughts on “Talpa Talpa, me voilàààààà

  1. A pas l’air commode le zoizo !!! dixit Françoise

    A qu’à v’nir ici le zoizo, f’ra moins le malin, j’l’attends de pattes fermes ! dixit Daisy

    Voui, voui, qu’il vienne ! ça m’f’ra du spectacle (pas le droit de sortir, suis trop p’tit !) dixit Gribouille.

  2. Gribouille, Daisy, Françoise, promis, je vous l’envoie. Ce ne sera pas facile, il m’aime trop ! Signé Talpa T. la bâtisseuse

  3. si vous voulez du zozio…… y’a moi : le Pompon!! J’me déplace facile (sur vos têtes, les toits des twingos…), même pas peur des matous, … vous allez voir un jour… moi aussi j’aurai mon article dans la chronique Na !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.