« b.a.-ba », un livre grave et jubilatoire de Bertrand Guillot

b.a.-ba - Bertrand GuillotGrande idée de lecture que ce livre à la fois émouvant et jubilatoire : « b.a.-ba – la vie sans savoir lire » de Bertrand Guillot qui, en 2008, pousse la porte d’un cours d’alphabétisation pour adultes, dans le 20e arrondissement de Paris…

Dès le premier cours la réalité fait prendre conscience à l’auteur de l’ampleur de la tâche et de l’envie de tout abandonner sur le champ. Mais la richesse des échanges et les petits et grands pas accomplis souvent dans la difficulté lui donnent des ailes. De petites ailes cependant car les avancées se font parfois au prix de reculs décourageants. Et puis, savoir lire un mot, est-ce le comprendre ?

Où l’emprunter ? A notre bibliothèque fargussienne bien sûr ! Dès que je l’aurai terminé… Promis, je le rends demain !

Extrait (page 67) :

– … je suis agent; dit-il. Mais je ne sais pas l’écrire. C’est l’une des forces de Ladi : il sait très bien quand il sait et quand il ne sait pas. Ensemble nous écrivons « gent » (première tentative : « ja »).
– Mais il y a toutes sortes d’agents, tu sais : agent de police, agent d’entretien, agent secret…
Je sais par Sokhna qu’il est vigile pour une grande marque de luxe sur les Champs Elysées.
– Agent de sécurité.
– Et bien allons-y ! Combien de syllabes ?
Et le voilà qui égrène.Nabil et Cheikhou eux aussi ont pris le réflexe, désormais, alléluia, hamdoulillah, je les vois passer le doigt sous les mots pour chercher les consonnes et décomposer. Ladi prend son courage dans la main gauche, son stylo dans l’autre et se lance :
Su.
Syntax error
. Et pourtant tout s’explique. Pour un bec made in France, les deux syllabes «  » et « cu » sont naturelles. Mais pour qui est né de l’autre côté de la Méditerranée, le é se confond avec le i. Et le u est une invention du diable… »

3 thoughts on “« b.a.-ba », un livre grave et jubilatoire de Bertrand Guillot

  1. C’est vrai qu’il est bien ce livre. C’est un vrai coup de coeur!
    Bravo pour le commentaire.

  2. Merci à toi madame la responsable de la bibliothèque d’Auffargis d’avoir fait cet achat !

  3. Le commentaire est vraiment alléchant, j’ai hâte de le lire. Je vais vite
    aller le chercher à la bibliothèque……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.