Dominique et l’enluminure (suite)

Nous l’avons souvent croisée en ces pages, la dernière fois c’était ICI à l’occasion des prochaines Journées des Métiers d’Art. Dominique nous présente un peu une de ses passions :

Songes drolatiques (1)Songes drplatiques (2)Songes drolatiques (3)

« Pour les 3 hommes instruments, j’ai utilisé 3 des 120 planches parues en 1565 sous le titre de songes drolatiques de Pantagruel12 ans après la mort de Rabelais (planches LXV, LXVI et LCVI), en fait une réédition de 1868. Attribuées à Rabelais par l’éditeur originel, ces gravures sont en fait d’un certain Jean Porcher.

Dali s’en est lui aussi largement inspiré pour les 25 illustrations à la gouache et crayon feutre, Les chansons (Songes) drolatiques de Pantagruel, éditées en lithographies en 1973. J’avais fait un article sur le sujet, le revoir ICI.

Enluminure bourrachePour l’enluminure faite à partir du livre d’heures d’Anne de Bretagne par Jean Bourdichon entre 1503 et 1508, il va y avoir un texte calligraphié avec la lettrine elle aussi enluminée. Le texte que j’ai choisi est de George Moustaki, il reste à le calligraphier…

Heureusement qu’il y a de l’herbe
dans nos villes polluées
Et que la nature est superbe
quand elle pousse en secret

Et ce n’est pas demain la veille
qu’on viendra nous l’arracher
Un peu d’amour et de soleil
suffit à la faire pousser

Heureusement qu’il y a de l’herbe
elle est douce et si parfumée. »

Merci pour ce beau cadeau d’initiation chère voisine ! J’avoue me sentir tout à fait incapable de faire un tel travail de recherche et de précision, j’admire ! Et vous, qu’en pensez-vous ? Pour voir ou revoir tous ces merveilleux artistes, cliquez ICI ou sur l’image ci-dessous pour voir ou revoir le programme de ces trois journées (week-end prochain).

>> commentaires de l’artiste aux doutes de La fargussienne : « Mais si, mais si, tu saurais faire, c’est beaucoup plus facile qu’il n’y parait ! Ça demande seulement un peu de patience car c’est très long … l’enluminure d’Anne de Bretagne m’a pris une vingtaine d’heures, mais la technique vient très vite. Et puis on peut corriger, gratter, etc … donc inratable ! Au pire, on met la peau dans une bassine d’eau, ça efface tout (sauf l’encre), on retend sur une planchette et on recommence !!!
Pour celles qui sont intéressées, quelques élèves seront ce week end à La Cour Roland à Jouy en Josas, nous apportons notre travail pour que vous voyez comment on fait … moi j’y serai sans doute vendredi après midi et peut être samedi après midi. Et il y aura aussi plein d’autres ateliers, dont celui de dorure. »

JMA avril 2011

One thought on “Dominique et l’enluminure (suite)

  1. Mais si, mais si, tu saurais faire, c’est beaucoup plus facile qu’il n’y parait ! Ça demande seulement un peu de patience car c’est très long … l’enluminure d’Anne de Bretagne m’a pris une vingtaine d’heures, mais la technique vient très vite. Et puis on peut corriger, gratter, etc … donc inratable ! Au pire, on met la peau dans une bassine d’eau, ça efface tout (sauf l’encre), on retend sur une planchette et on recommence !!!
    Pour celles qui sont intéressées, quelques élèves seront ce week end à La Cour Roland à Jouy en Josas, nous apportons notre travail pour que vous voyez comment on fait … moi j’y serai sans doute vendredi après midi et peut être samedi après midi. Et il y aura aussi plein d’autres ateliers, dont celui de dorure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.