Forage ô désespoir – (gas de schiste) 3

gazdeschiste_gdSuite relayée par Evelyne de l’inquiétant feuilleton : « La société TOREADOR ENERGY FRANCE (NDLR : intéressant clic !) a déposé la demande de permis de recherche d’hydrocarbure, conventionnel ou non, n°1566, déclarée recevable et en fin d’instruction pour une zone qui couvre le Parc Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, des étangs, des terres de chasse, de culture et d’élevage et des zones à forte densité de population (cf. plan joint établi à partir du plan officiel).

Nous comprenons que ce permis permettra d’effectuer des fracturations hydrauliques dites de recherche pendant plusieurs années (15 ans ? s’il est renouvelé) et nous craignons les dégâts environnementaux de ce procédé qui ont déjà fait des nombreuses victimes aux États-Unis et au Canada par suite de pollutions graves de l’air et des eaux notamment celles du robinet (nappes phréatiques) par des poisons très toxiques (arsenic, agents mutagènes, cancérigènes, etc…(cf. le documentaire GASLAND qui montre notamment les effets d’empoisonnement sur les gens et les animaux après 10 ans d’exploitation aux USA. )

Nota pour les habitants des Yvelines : si les permis de recherche n°1552 & 1566 sont accordés nous risquons, si nous ne sommes pas expropriés, 15 ans de fracturations hydrauliques dans nos jardins (voir plus bas les explications de Corinne Lepage).

Considérant que le permis de recherche est accordé par simple arrêté ministériel sans enquête publique (cf. l’alerte donnée par Corinne Lepage à propos des permis de recherche  confirmée ici) et qu’il est renouvelable, qu’il sera quasi automatique (cf. le nouveau code minier), n’y a-t-il pas de possibilité d’intervenir avant l’obtention du permis ?

Les interventions a posteriori comme celles de José Bové paraissent difficiles et coûteuses car il faudrait indemniser les compagnies pétrolières. Lors d’un conseil régional d’IDF, il a été demandé un moratoire, mais le code minier ne l’autorise pas.

  • Pour voir une partie (la liste est secrète) de la liste des produits toxiques disséminés dans le sol l’air et l’eau : LA.
  • Ecouter aussi Daniel Mermet sur France-Inter.
  • Pour suivre l’actualité.

Un petit agrandi de la page ci-dessus :

En vallée de Chevreuse

One thought on “Forage ô désespoir – (gas de schiste) 3

  1. On était à la manifestation de Villeneuve de Berg samedi dernier. On y a appris qu’il y avait une autre manifestation à Doux (? orthographe) près de la Ferté sous Jouarre ce samedi 5 Mars.

    Faut y aller !

    Dans ce coin, ils sont prêts à commencer l’étape « recherche », ça veut dire en fait faire déjà une fracturation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *