Forage ô désespoir – (gas de schiste) 2

Suite de l’article « Forage, ô désespoir« , un communiqué des Amis du Parc : « il a été décidé à l’unanimité la création d’un collectif départemental 77 demandant l’arrêt définitif de l’utilisation de la technique de fracturation hydraulique utilisée sur des forages de pétrole ou de gaz de schistes. Un rassemblement à Doue est prévu le samedi 5 mars à 15h30. De nombreux autres collectifs, de toutes les régions de France concernées vont être appelés à participer à ce rassemblement. Faites circuler l’information, et venez nombreux le 5 mars« .

Si la Seine-et-Marne est un peu loin pour vous, il y aura bientôt des collectifs dans notre secteur car « … sous notre Bassin parisien, deux compagnies américaines, Toreador Resources Corp. et Vermilion Energy Inc, ont demandé et obtenu des permis de recherche sur 8 000 km2 et estiment les réserves à 100 Md de barils soit 16 Md de m3.

En Ile-de-France c’est la Brie qui posséderait le réservoir le plus important. Le ministère français de l’Energie se pose néanmoins des questions : quelle est la fraction récupérable et quelles sont les coûts économiques voire écologiques. La hausse constante du prix du pétrole pourrait désormais rendre une exploitation économiquement viable.

La carte que nous reproduisons montre que désormais plus de 80 % de la Seine-et-Marne, plus des 2/3 des Yvelines et presque la moitié du 91 sont couverts par des demandes de permis de recherche pétrolière (en gris), des permis déjà accordés (en jaune ou vert), et des titres d’exploitation existants ou en cours d’instruction (en rose). Elles émanent d’une dizaine de compagnies… » Suite en cliquant ICI.

Gaz de schiste Ile de France 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.