Sioux d’un jour, sioux toujours !

La danse du scalpSalut mes lecteurs, c’est moi l’attachat de presse, en ce dernier jour avant Noël 2010.Il y a des moments comme ça où la gloire m’effleure : par exemple quand mes potes à mains potelées (là il n’y en a que deux paires mais ça va débouler, taïaut !) se lèvent, ils descendent d’un étage.

Je les regroupe dans l’entrée et là je lance  un ordre : « tortue ! ». Ca marche illico, voyez donc l’image. Puis j’entame ma ronde du scalp, je tourne en tours de plus en plus resserrés, je monte le son de la machine à ronrons ; quand je passe sur l’avant je prends mon élan et bzzzzooooooing je poque les fronts en laissant délicatement couler un affectueux fil de bave de mon musical museau.

Et vous savez pas la meilleure ?  Ils (en l’occurrence elles) en redemandent. Un vrai talent de sioux j’ai,  je vous le dis !

Danse du scalp, étape 2, front, bave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.