Le levain et le pain d’Adeline

Pain au levainSuite aux articles consacrés à la farine Valdor et aux commentaires des producteurs, voici en avant première la recette du levain et la recette du pain au même levain de notre reporter Adeline. J’y ai goûté… un régal régalant !

Recette pour 3-4 gros pains – Etape n°1 (par exemple vers 8h)

  1. Dans un très grand saladier, mettre environ 1,5 kilo de farine, faire un puits au milieu.
  2. Sortir le levain du frigo, remplir son pot d’eau à peine tiède, mélanger et verser dans le puits.
  3. Mélanger avec une cuillère en ajoutant encore de l’eau peu à peu, jusqu’à obtenir une pâte ferme mais collante.
  4. Couvrir d’un torchon et laisser gonfler dans un endroit tiède, pendant 5 à 7h.
  5. LA SUITE EST ICI POUR LE PAIN, LA POUR LE LEVAIN. Merci Adeline !

Production A. RibierreTranches miam !

8 thoughts on “Le levain et le pain d’Adeline

  1. La recette est imprimée ! YAPLUKA…..

    Ce qui m’étonne, c’est qu’ on ait pas besoin de pétrir plus la pâte. Pourquoi ?

  2. Bonjour !!! Et bienvenue au prochain petit levain tout neuf ! ;o)
    Alors, oui, c’est vrai que c’est bizarre qu’on n’ait pas besoin de pétrir trop (et peut-être un peu frustrant non ? ;o).
    Ce qui se passe, c’est que, comme cette pâte est assez collante, si on pétrit longtemps sur un plan de travail fariné, elle va « boire », « absorber » et demander toujours plus de farine… Et à la fin ça va faire un pain trop dense et serré, qui ne va pas beaucoup gonfler et va être dur à avaler. Mais ça peut varier avec le type de farine qu’on utilise, il ne faut pas avoir peur d’essayer !
    Ce que je fais souvent, pour avoir un joli pain pas moulé, c’est quà l’étape 2, je plie rapidement plusieurs fois mon pâton sur lui-même, sur un plan de travail fariné, et je le pose (côté le plus lisse et bombé dessus) dans une corbeille garnie d’un torchon fariné. Une fois que le pain a levé, je le fais rouler à l’envers sur une plaque de cuisson, je lui fais vite quelques entailles dessus et hop, au four très chaud, avec un ramequin d’eau pour faire une plus belle croûte !
    Ce genre de recette de pain est chouette parce que c’est très personnel, chaque boulangeux ;o) obtient un pain différent, ajuste ses proportions, la température de cuisson, au fil de l’expérience.
    Bonne chance et bon pain !!!
    Adeline

  3. Merci à Adeline pour la réponse. C’est bien intéressant. Je vais donc m’y mettre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.