Blatier ? Rouennier ?

Pas de lecture sans un ou deux bon dicos ! Parfois il faut bien en plus l’aide du web, par exemple pour trouver ce que pouvait bien faire un artisan blatier ! (Trouvé dans un livre sur Le Perray-en-Yvelines).

Facile ! On trouve tout (ou presque comme d’hab) sur le site Les métiers de nos ancêtres et donc un blatier c’est ou c’était un « farinier, grainetier, vendeur de blés et toutes autres sortes de grains. »

Dans le même ordre d’idée, voici une photo tirée d’un des livres de François Roche :

Rouennerie à Saint-Hubert

Au hameau de Saint-Hubert (Les Essarts-le-Roi) il y avait des commerces dont celui-ci tenu par la famille Broutechoux : « épicerie, rouennerie, mercerie ».

ROUENNERIE ??? Le rouennier était fabricant ou marchand de toile de coton de couleur peintes fabriquées principalement à Rouen. Vous le saviez sans doute, moi pas ! A découvrir encore : l’uniformiste, l’écoteur, le jattier ou le molleux… Bonne lecture !

2 thoughts on “Blatier ? Rouennier ?

  1. Ma chère Hélène,
    que j’aimerai avoir les références de ce livre sur le Perray (en Yvelines après 1946 seulement) qui est cité dans le commentaire de la carte postale ci-dessus.
    Grosses bises amicales.
    Michel Jack

  2. Michel Jack, bises à toi ô Grand Président. Le livre est (si je me souviens bien mais je crois que oui) celui de l’abbé Violette dont tu m’avais tant parlé, rien de neuf tu vois mais plein de choses épatantes à découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.