Amis du Parc : Haute Vallée de Chevreuse : inquiétude des associations

logoInformation des Amis du Parc (UAPnr): « ci-joint un article rédigé par notre vice-Président et diffusé dans « Liaison » édité par « Ile de France Environnement » (IDFE). »

Après de longues années de gestation, la procédure de révision de la charte du Pnr de la Haute Vallée de Chevreuse entre dans la dernière ligne droite. Elle devrait aboutir, au dernier trimestre de cette année, à l’adhésion définitive des communes au projet. La nouvelle charte devrait entrer en vigueur au début 2011. Le processus de révision a été lancé par la Région en février 2007. Entre juin 2007 et décembre 2009, il aura connu de multiples vicissitudes, le périmètre d’études de la nouvelle charte ayant été modifié plusieurs fois, passant de 76 communes (juin 2007) à 62 (après le désistement de 14 communes), puis à 74 (novembre 2008) pour finir à 62 communes (novembre 2009) ; tout cela en raison d’une gestion laxiste du dossier par les autorités de tutelle. Finalement, 14 communes volontaires, un instant intégrées, n’ont pas été retenues dans le périmètre en fin 2009.

Les remises en cause, liées à des contingences politiques extérieures au Parc, auront provoqué dans les communes concernées un juste ressentiment d’injustice. L’Union, tout en soutenant la démarche des associations qui militaient pour l’entrée de ces communes, a regretté la méthode employée qui, en autorisant leur entrée, ne donnait pas les moyens au Parc d’y parvenir dans des conditions garantissant sa pérennité. Le statut de « commune associée » qui leur est donné dans la charte reste à définir. SUITE ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.