Adeline enfonce le clou

Les vertus du clou de girofle

clou-de-girofle

Ce petit clou brun si parfumé qui enchante votre riz n’est fait ni d’acier ni d’or… et pourtant, c’est un véritable trésor ! Les Chinois le savaient déjà il y a plus de deux mille ans, et l’utilisaient pour ses qualités thérapeutiques. Avant de courir à votre placard pour vérifier qu’il y trône en bonne place, que diriez-vous de découvrir son histoire ?

Tout commence en Indonésie, ou peut-être en Tanzanie, à Zanzibar, à moins que ce ne fût à Madagascar… Ce sont les principales régions du monde où l’on cultive le giroflier. Cet arbre à feuillage persistant, cousin du myrte, se dresse jusqu’à 10 ou 12 mètres de haut, parfois plus. Il se couvre de boutons floraux qu’il faut attentivement surveiller pour les récolter au bon moment, juste avant la floraison, lorsqu’ils sont d’un rose clair. Vos petits clous parfumés ne sont autres que ces boutons, cueillis puis séchés au soleil, qui peuvent se conserver bien au sec pendant plusieurs années sans perdre leur qualité.

Le clou de girofle renferme une substance appelée l’eugénol. C’est un phénol aux propriétés antiseptiques et anesthésiantes largement utilisé en dentisterie. Mais pourquoi attendre d’être en proie à la terrible roulette pour bénéficier des effets du clou de girofle ? Les Chinois considéraient comme une politesse d’en mâcher pour avoir une haleine irréprochable. Au Moyen Age, en Europe, on s’en servait déjà pour assainir la bouche. Vous pouvez facilement profiter de ses bienfaits !

Dès les premiers signes d’une rage de dents, sucez et mâchonnez un clou de girofle, de préférence appliqué contre la dent qui fait mal. A renouveler deux ou trois fois au cours de la journée, ce remède simple soulage efficacement en attendant un éventuel rendez-vous médical. Le goût frais et puissant du clou endort la douleur, tandis que les microbes et champignons se pâment et rendent les armes sous l’afflux d’eugénol. Si l’on agit dès les premiers symptômes, ce petit traitement maison peut couper court à la crise et soulager rapidement. Attention, cependant, à ne pas en abuser : les muqueuses peuvent être irritées par un excès de consommation. On peut également acheter de l’huile essentielle de giroflier, mais ne l’utilisez pas sans avis médical, c’est très fort et cela peut être dangereux !

Si vous avez mal à la gorge ou souffrez de dérangements intestinaux, offrez-vous le plaisir d’une infusion parfumée de quelques clous de girofle et d’une étoile de badiane bouillis quelques minutes dans l’eau, le tout sucré au miel… C’est le clou des remèdes maison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.