La chronique de l’attachat de presse – 20 août 2010 : les 3 princesses

Touareg, reporterJuste en vitesse pour nous narrer avec mon talent habituel la surprise d’hier soir. Genre

Les trois princesses

20h, ils se mettent à table. Sur la terrasse, tranquillou et, comme souvent quand nous ne sommes que tous les trois, la cheffe n’a pas fait de dessert. Trop sucré gna gna gna. Et les autres alors ? Moi j’adore les meringues par exemple, si vous pouviez lui passer le message… (Enfin allez-y mollo, ne me noyez pas sous les meringues hein, c’est juste pour dire !).

Bref, nous nous mettons à table. Le téléphone sonne. Une voix venue de pas loin nous informe de l’arrivée de trois princesses. Vous pensez si j’ai l’oeil et le coeur qui frétillent d’un coup d’un seul ! Surtout qu’aussitôt je vois apparaître ma princesse d’amour, C.G. pour ne pas la nommer, ma poulette à moi, elle se reconnaîtra. Elle est accompagnée par deux autres princesses au sourire tout aussi renversant. Pour le coup le fargussien marcheur descend de son perchoir et là, les fées leur remettent à chacun : un bouquet, une verrine de panna cotta et des petits gâteaux maison dont un couronné de framboise fraîche. C’est-y pas merveilleux les voisins ?

Apparemment ils ont adoré. Mais impossible de corroborer.. je n’en ai pas eu une miette. N’avez qu’à voir mon air ravi…

One thought on “La chronique de l’attachat de presse – 20 août 2010 : les 3 princesses

  1. Cher, très cher Attachat de presse,
    la princesse « ta poulette » est toute « zémue » de ta belle histoire !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.