Adeline : dans mon jardin il y a aussi…

Dans le jardin de notre Reporter Adeline il y avait TOUT CA et puis maintenant ce qui suit, en attendant la suite… (Cliquez sur les images pour voir toutes ces chatoyances de près !)

…Des cousins multicolores : les coquelicots, les pavots, et les eschscholzias font tous partie de la famille des papaveracées. Ils forment des parterres éclatants, toutefois, ils se conservent mal en bouquets. Leur sève contient des alcaloïdes qui leur donnent des propriétés médicinales… mais les rendent aussi toxiques. Lavez-vous bien les mains après les avoir manipulés !

Savez-vous que la chélidoine (ou herbe à verrues), dont la sève peut justement soigner les verrues plantaires en détruisant progressivement les cellules de peau infectées, appartient à la même famille ?

CoquelicotCoquelicotCoquelicot

CoquelicotPapaveracéePapaveracée aussi...

Egalement, je vous présente une graminée « rigolote » : la Briza Maxima (graines achetées sur le catalogue Baumaux). Ses inflorescences en forme de petits lampions s’agitent joyeusement au moindre courant d’air ! Et visiblement, c’est là que se donnent rendez-vous les moucherons amoureux…

Les amoureux de Briza MaximaBriza Maxima

De jolies petites tomates qui n’attendent que la première bonne blague du soleil pour rougir…

Encore vertes ?

Quant à cette drôle de grappe d’oeufs avec ces espèces de mini-punaises de trois ou quatre mm de long, trouvés par ma puce à l’école, je n’ai pas la moindre idée de ce que c’est ! Avis aux experts !

Ponte mystère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.