Grippeminaud Touareg, la Fouine et le Chat souverain

Reçu de Cannel, notre envoyé spécial du bout de la Gâtine en son beau jardin, ces deux surprenantes photos et ce texte fouinement talentueux, qu’en dites-vous ? Notre attachat de presse, converti en Grippeminaud, se frotte la panse d’aise après cette succulente rencontre et en redemande….

Message particulier à la grande poulette d’à côté et à ses trois consoeurs : gaffe à la belette !

Fable de la Gâtine - rencontre

« Du quartier de la Sente fargussienne,
Dame Fouine, un beau soir,
S’empara : c’est une affamée !
Même le propriétaire présent, ce fut chose aisée!
Elle porta chez lui ses pénates, sur trois pattes.
Alors que le chat du logis s’étonnait,
Trouvant là une nouvelle compagnie,
Firent tous deux aux croûtes de fromages bonne mine.
Après qu’il eut partagé le festin,
Cannel le chat reprend son terrain jardin,
Sautant, poussant notre Demoiselle hors de son territoire
Avec de ronronnant bonsoirs !
La Dame au nez pointu répondit que la terre
Etait à tous : passants et occupants !
C’était un beau sujet de guerre,
Qu’un jardin que lui-même n’utilisait que partiellement….
… et quand bien même ce serait un royaume,
Je voudrais bien savoir, dit-elle, quelle Loi
ne pourrait m’accorder le droit de passage et de partage ?
Cannel le chat discuta la coutume et l’usage :
Ce sont, dit-il, les lois de mes Maîtres qui m’ont de ce jardin
Garanti jouissance et des quatre pattes propriétaire souverain !
Fort bien ! sans crier davantage,
Reportons-nous, dit-elle, à ton voisin Touareg.
C’est un chat, vivant comme un dévot ermite,
Un chat débonnaire faisant la chattemite,
Un saint homme de chat, bien fourré, gros et… gras,
Apparemment arbitre expert dans tous les cas.
Cannel le Chat pour juge l’agrée.
Et les voilà tous deux arrivés devant sa Majesté fourrée :
Grippeminaud Touareg leur dit :
Mes enfants approchez, approchez,
Je suis sourd, les ans en sont la cause.
L’un et l’autre approcha, ne craignant nulle chose.
Aussitôt qu’à portée, il vit les contestants,
Grippeminaud Touareg le bon apôtre,
Jetant des deux côtés la griffe sur l’épaule,
Céda à Dame Fouine le passage du jardin,
Assurant à Cannel le Chat son rôle souverain,
Mit les plaideurs d’accord, très contents l’un et l’autre !
Ceci ressemble peu aux débats qu’ont parfois
Les petits souverains se rapportant aux rois. »

Cannel le Chat – Mai 2010 – in « Oeuvres complètes »

Fable de la Gâtine - épisode 2

3 thoughts on “Grippeminaud Touareg, la Fouine et le Chat souverain

  1. Woua !!! la bestiole est bien jolie et belle inspiratrice…. Cannel ta nouvelle copine t’inspire de bien jolis mots !! Merci beaucoup les matous (PS: soufflez-lui que les 3 emplumées ne sont ni joueuses ni comestibles !!)

  2. Coquillette et Popollette !
    Moi, Demoiselle Fouine, trouve que le Quartier est plutot bien fourni en nourritures diverses et petits rongeurs ; me garderais bien de courrir trop vite vers vos « emplumées » qui me cassent les oreilles dès mon arrivée… j’ai déjà une patte cassée….Me permettez-vous de rester dans ce joli « sweet and gardenered quarter » un p’tit moment, le temps de m’refaire une santé ?

  3. Curieuse comme une fouine,…. tu fouines partout,…. quelle fouineuse…; bref pas de problèmes, les jardins de la sente sont à vous bestioles empoilées zé emplumées….. Y’a d’la croquettes pour chats spéciales hérissons, de la graine,…. Bref plein de chose pour le miam miam…. mais pas nous. Signé : Coquillette, Coquette et Paulette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.