Clafoutis au fenouil et aux crevettes roses

Touareg, dégoûté par le fenouil« Du fenouil !!!! Yurk ! »

Bon, on commence par virer la critique à longues moustaches et on commence la préparation de ce plat absolument dé-li-cieux et je pèse mes mots pour une fois… La recette d’origine est « aux écrevisses » mais j’ai opté pour la bonne vieille crevette de belle qualité (pas  la molle en barquette qui rend tant d’eau qu’on a le goût de l’éponge en bouche).

Préparation : 20 mn –  Cuisson : 35 mn – Fastoche – Ingrédients pour 4 personnes :

  • 3 ou 4 bulbes de fenouil
  • 200 g de crevettes décortiquées
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 20 cl de lait
  • 1 cuillère à soupe rase de fond de crustacé
  • 40 g de beurre
  • 50 g de parmesan râpé de frais
  • 2 cuillères à soupe de chapelure
  • 2 œufs + 2 jaunes
  • quelques brins de coriandre fraîche ou d’aneth (grosse préférence locale pour la coriandre).
  1. Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Epluchez et détaillez chaque bulbe de fenouil en 4 quartiers recoupés en 4, faites cuire 5 minutes dans le panier d’un cuit-vapeur. Effeuillez les quartiers, salez et poivrez, réservez.
  2. Faites chauffer légèrement le lait et délayez-y le fond de crustacé. Ajoutez la crème, les œufs et les jaunes battus, la moitié du parmesan, salez et poivrez.
  3. Beurrez 4 ramequins individuels allant au four avec la moitié du beurre. Répartissez le fenouil effeuillé au fond, versez l’appareil œufs + crème par dessus, puis ajoutez les crevettes. Mélangez le reste de parmesan avec la chapelure et le reste de beurre, du bout des doigts, puis saupoudrez ce mélange sur le dessus des clafoutis.
  4. Enfournez pour 20 à 30 minutes, le temps que l’appareil prenne (temps très variable selon les fours).
  5. Décorez d’aneth ou de coriandre.

Pour finir… Si vous servez ce plat complet comme une entrée chaude, ces proportions peuvent convenir pour 6 personnes.

Clafoutis fenouil crevettes

Toujours aussi inspirant, mon site favori de recettes géniales : www.epicurien.be

7 thoughts on “Clafoutis au fenouil et aux crevettes roses

  1. j’adore le fenouil, mais ne le supporte pas, dommage !

  2. Dominique j’ai fait goûter récemment à des adeptes du « jamais de fenouil » et ils se sont resservis… Le fenouil est pré-cuit et nappé de saveurs diverses, tente tu seras surprise !

  3. il parait que le fenouil soigne la diarrhée … eh bien pour moi c’est tout le contraire, et c’est quasi instantanné !!! je ne m’y risque plus ….

  4. Ouille ! Il faudrait essayer avec un autre légume tant c’est bon ! Endives ???

  5. pourquoi pas ? ca changera des endives jambon !
    je mets de temps en temps des recettes sur mon compte facebook, je vais les mettre aussi sur mon blog !

  6. ça doit être super-bon. Mais pourquoi donc baptiser clafoutis ce qui tient plus de l’appareil à quiche ?
    Je suppose que c’est le « fond de crustacé » qui apporte sel et épices. A la place des crevettes précuites et décortiquées, je recommanderais des crustacés frais à ébouillanter soi-même avec sel, thym et poivre. Le jus de cuisson suffisamment réduit remplacerait avantageusement un fond fait on ne sait comment.
    Et une cuisson au four au bain-marie garantirait la finesse du produit avec un beau chapeau doré.

  7. Ah très cher zami, mais c’est une autre recette que vous me concoctez là ! Et pourquoi pas d’ailleurs ? Nous attendons le résultat de vos modifications avec intérêt papillatoire. Cependant, pour l’avoir maintes fois testé je ne vote pas en faveur d’un chapeau doré, préférant le moelleux. Côté clafoutis, je te dis que c’est un clafoutis alors c’est un clafoutis. Point barre ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.