Les invités : Sophie, Marc et le Collectif SOS Haïti Enfants Adoptés

Relais de l’info envoyé par l’amie Sophie ce jour :

Adèle Alexandra« Le week-end prochain, SOS HAITI ENFANTS ADOPTES mènera campagne en Régions pour l’évacuation de tous les enfants en cours d’adoption en Haïti. Les membres du collectif, ses représentants et leurs sympathisants se retrouveront sur les lieux habituels de campagne électorales (marchés, places, cafés, commerces,…) et iront au contact de la population et des élus pour les sensibiliser à leur cause et s’adjuger leur soutien.

Les parents adoptants en Haïti feront notamment campagne dans les régions : Bretagne (Rennes), Centre (Orléans), Est (Strasbourg), Ile-de-France (Paris, Rambouillet), Midi-Pyrénées (Toulouse), Rhône Alpes (Lyon, Grenoble) Nord (Lille), Normandie, PACA (Marseille), Languedoc (Sommières), Aquitaine…

Le texte du tract sera le suivant : Au dos, en ce qui nous concerne, nous y rajouterons la photo d’Alexandra avec le slogan que France a trouvé.

Je recherche donc des bonnes volontés pour venir passer une, deux ou trois heures sur le marché de Rambouillet pour distribuer avec moi. J’informe bien sûr la presse locale (il faut que l’info soit relayée, sinon, ça ne sert pas à grand’chose). Et puis, pour ceux qui veulent, et pour rendre la chose un peu festive, dans l’espoir d’un aboutissement heureux et rapide, on pourra se faire un petit apéritif quelque part ensuite. Bisous, Sophie »

TRACT : SOS HAITI ENFANTS ADOPTES – Pour l’évacuation de tous les enfants en cours d’adoption en Haïti – 914 dossiers d’enfants en cours d’adoption en Haïti, ce qui correspondrait à 1200 enfants. Combien ont été évacués ?

Manque de ravitaillement, absence de soins, risques d’épidémie, crèches détruites et, pour les plus isolées, attaques et pillages et un pays, le nôtre, le leur, toujours sourd, aux périls courus par nos enfants.

Qui sommes nous ? SOS Haïti Enfants Adoptés est un collectif de parents français dont les enfants étaient tous en cours d’adoption avant le séisme du 12 janvier. Nos enfants ont eu la chance de survivre, cette chance nous devons la saisir.

Que dénonçons-nous ?

  • 15 jours après le séisme, en Haïti, de nombreux enfants en voie d’adoption par des familles françaises n’ont toujours pas vu les secours, ni reçu de soins.
  • 15 jours après le séisme, à Paris, l’inertie bureaucratique domine, la discrimination entre les enfants adoptés fait loi, le flou, le manque de transparence et le déficit d’information nous maintiennent dans l’angoisse.

Que voulons-nous ? Constitué spontanément au lendemain de la catastrophe, ce collectif de parents adoptants agit de manière légale et transparente, et appelle l’Etat français à prendre ses responsabilités pour que soient mis en place :

  • Un traitement en urgence de nos dossiers permettant l’évacuation de tous les enfants en cours d’adoption (agrément + apparentement). L’examen des dossiers est obligatoire mais les moyens mis en place sont dérisoires.
  • Un accord entre l’Etat haïtien et l’Etat français autorisant le départ de tous les enfants en cours d’adoption vers leurs familles dans un esprit respectueux des deux pays. Le Président de la République n’a toujours pas pris les mesures adaptées à l’urgence et aux drames en cours.

www.soshaitienfantsadoptes.org

Sophie NOËL-BURTEL – 78610 AUFFARGIS – 01 34 84 14 24 – Blog Adèle-Alexandra

2 thoughts on “Les invités : Sophie, Marc et le Collectif SOS Haïti Enfants Adoptés

  1. bonsoir, un plaisir votre site. Une fraîcheur et un bon esprit. Un bénévole anonyme vous salue de Paris. Tenez bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.