2010, année internationale de la biodiversité… chantier avorté à Rambouillet

Voici les commentaires reçus à ce jour sur le sujet publié en premier ici le 1er janvier, fête de tous les lapins ; nous mettrons à jour en fonction des arrivées… Le texte de l’article est en bas, sous les commentaires.

1. De Carrut – 1 janvier 2010 : « Bonjour,  Avez vous vraiment les bons arguments ? Savez vous que toutes les autorisations ont été données afin de commencer les travaux ? Y compris l’accord des pseudos acteurs de l’écologie … Savez vous tous les tenants et aboutissants de cette affaire politique ? Elle est belle la France… Un conseil pour vous, acteur défenseur, soyez sûr de vos affirmations…. Cdlt »

2. La fargussienne – 1 janvier 2010 : « Cher Monsieur, ou chère Madame, Mais c’est fait pour ça un article, pour discuter, argumenter, démontrer. Comme je l’indique je répercute ce qui m’a été envoyé (et qu’on peut lire dans la presse par ailleurs). Même légale, cette idée n’était pas bonne dès sa conception qu’en pensez-vous ? Quant à la beauté de la France, préservons-la, pseudos ou pas. Avec tous mes voeux pour 2010, Hélène Berthou »

3. Carrut – 2 janvier 2010 : « Chère Madame, oui en effet un article est fait pour cela. Certes, mais là en l’occurrence vous allez dans un seul sens, le votre. Cette idée de salon est très bien, avec l’économie que sa engendre, ne pas aller dans mon sens pour cela me laisserai dire que vous n’aimez pas la chasse. Je pense qu’une étude à été faite avec tous les services de l’état. Qui vous dit que la société organisatrice n’a pas elle même effectuée des études complémentaires, dans un souci d’aménagement des milieux afin de les améliorer. Je trouve sa fou qu’une 30e d’écologiste avec une personne en manque de popularité fasse avorter un projet de 15 ans (salon de rambouillet) c’est une honte ! Je suis un simple chasseur écolo. Bien à vous, PC »

4. Hélène – 2 janvier 2010 : « J’ai publié votre commentaire car autant que la discussion soit ouverte n’est-ce pas ? A ma (petite) connaissance, le salon de la chasse aura lieu comme les années précédentes, il y a de la place pour ça. Si ce projet a avorté à cause d’une seule trentaine de personnes, c’est visiblement qu’il posait problème ? Ces pages sont ouvertes à qui aura plus d’informations précises et non partisanes. »

5. Carrut – 2 janvier 2010 : « Petite précision, mais qui me semble de taille : YAB exposera ses clichés de chevaux sur un stand de 300m2 lors du salon du cheval. Il me semble étrange qu’il n’ai pas été averti du lieux d’implantation de projet de chapiteaux, qui était dans les petits papiers des organisateurs depuis au moins un an (avant, les salons de la chasse, du développement durable et du cheval se faisaient sur l’hyppodrome, les parking étaient trop petits et les voitures s’embourbaient). Nous sommes à quelques mois seulement des régionales, et Rambouillet est devenu un véritable bastion écologiste après le très bon score d’Anny Poursinnof lors des dernières élections partielles. Merci aux chauve-souris et autres alouettes lulu pour leur rôle de figuration. »

6. chris – 3 janvier 2010 : « Bonsoir, Effectivement les autorisations ont pu être données mais sûrement à tort et sans connaissance des enjeux de protection du site. Personnellement, j’y vois plutôt une affaire malsaine de destruction de site et un bout de France dégradée par les engins de chantier. Les salons prévus concernaient effectivement le salon de la chasse mais également celui du vin, de l’équitation, du jardinage et du développement durable. Ce n’est pas une opposition à la chasse mais à celle de la destruction d’un site. Il y a sûrement d’autres endroits plus adaptés à ce type d’activités qu’un site Natura 2000. D’après la sous-préfète, l’étude d’impact était incomplète et elle avait demandé un complément d’enquête en date du 22 décembre. Les travaux commençaient le 23… Faire une étude d’impact en une journée, cela s’appelle du travail efficace ou… bâclé. Effectivement la société organisatrice a fait des aménagements pour améliorer le milieu, notamment nivellement du sol pour permettre la pose d’un chapiteau. Les criquets et sauterelles apprécieront. De même que les lapins de garenne qui ont pu apprécier les attractions à sensation forte en cette veille de Noël. Effectivement une trentaine d’écologistes cela paraît peu mais c’est oublier les centaines d’adhérents des différentes associations opposées au projet, par ne pas dire milliers si on y ajoute ceux de la SNPN. Les vrais responsables de l’éventuel avortement du projet vieux de 15 ans, ce sont ceux qui ont décidé de changer le lieu de ce projet pour choisir un site protégé. Ce n’est tout de même pas les écolos qui ont décidé que cela ne se ferait plus à l’hippodrome. Chris »

7. Carrut – 3 janvier 2010 : « Un autre commentaire, j’ai regardé avec intérêt la vidéo prise et il apparaît que l’endroit où est prévu l’emplacement du site du Salon de la Chasse soit dégagé de toute végétation et nuit à aucun moment aux espèces protégées. J’ai aussi regardé avec attention l’interview de Mme Anny Poursineuf (Verts), du photographe Yann Arthus Bertrand et de Mr Patrice Goudin. Pour les 2 premières personnes, si j’observe un raisonnement logique, je dirais que la perception liée au langage, au raisonnement et au mouvement prouve que la manipulation est tout à fait réelle et est pour être factuel disproportionnée versus le sérieux du promotteur qui réalise les travaux. Il est inpensable qu’un chantier d’une telle notoriété puisse avoir commencé sans l’aval du propriétaire de site et surtout la précaution de préserver le site avant, pendant et après les travaux. Ces personnes sont des professionnels et n’ont pas comme d’autres souci à paraître pour exister. La phrase de mr YAB qui dit « qu’il a eu le conseiller de NS au téléphone » montre de cet homme à une piètre opinion de son prochain. L’avenir nous le dira. Je peux dire que tout est faux et regrette que ces deux personnes aient pu cautionner cette croisade. « Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire ». Tromper tout le monde pour son besoin ou sa survie médiatique personnelle.
Je sais que le monde est ainsi fait mais nous ne devons pas oublier que ce projet est nécessaire pour toute une région et j’espère de tout coeur qu’il aboutira. Et maintenant, je réserve la fin pour les allégations de Patrice Goudin. C’est un pur mensonge et il ne suffit pas de prétendre en bafouillant que l’installation du châpiteau détruise certaines espèces protégées sans fournir des preuves concrètes. Tellement de choses sont répercutées pour avaliser une théorie sans la moindre vérité. Pourquoi cette destruction morale car en fin de compte personne ne sortira vainqueur de ce chaos médiatique et le retour de boomerang risque d’être une fin en soi pour certain.

8. Villardier – 6 janvier 2010 : nous envoie un lien, lire ICI ou ci-après car je vous fais en clair, mes lapins, le texte vers lequel renvoie ce visiteur : « A l’attention de : Préfecture des Yvelines : Le collectif de soutien du salon de la chasse 2010 de Rambouillet avec CPNT dénonce le blocage de l’organisation du Salon de la Chasse de Rambouillet par les dérives sectaires d’une minorité d’anti-chasse, indignes d’un état démocratique.

En acceptant de stopper sous leur menace les travaux de préparation du salon de la chasse de Rambouillet, la Préfecture des Yvelines se soumet à une poignée d’extrémistes écolos-maniaques. Elle cautionne ainsi un radicalisme liberticide qui impose aux Français un ordre social, économique et culturel partial.

Le Gouvernement serait bien inspire de ramener au bon sens et à la raison la préfecture concernée sous l’emprise des gourous de l’extrême écologie. Sans aucun doute, les milliers de visiteurs du salon et les électeurs du Mouvement de la ruralité CPNT, particulièrement attachés à la promotion de la chasse, sauront s’en souvenir pour les régionales de mars 2010 si rien n’était fait. »

Le collectif de soutien et CPNT appelle à la reprise rapide des préparatifs du Salon de Rambouillet. »

NDLR : Ben voilà, c’est encore plus clair quand c’est clairement dit…

_________________________________________________________________

UNESCOReçu de nos amis de TOURNE-SOL et restitué tel quel  : « … quelques  informations au sujet de travaux entrepris la semaine 51 sur le site des anciennes chasses présidentielles de Rambouillet, lieu classée en zone de protection   Natura2000 (ZPS) et situé sur les sources de la rivière Guesle qui alimentent le marais du Cerisaie, lui-même inscrit au titre de Natura 2000 (ZSC). Et ce pour accueillir le salon de la chasse.

Vous trouverez un lien pour lire les articles de presses parus dans divers quotidiens, ainsi qu’une  vidéo prise au dessus de mur (route menant à  Saint-Léger) et montrant les dégâts occasionnés par les engins .

Il va sans dire que le mal est profond. Les informations proviennent de divers sources dont nos amis de Bonnelles Nature.

  • Le CERF (centre d’études de Rambouillet et sa Forêt) avait appris qu’il était question de tenir le salon de la chasse dans le domaine présidentiel de Rambouillet. Ce domaine est en site Natura2000 ZPS et le lieu où doit avoir lieu le salon se situe juste à la source d’un rû qui alimente les plus belles tourbières acides avec notamment plusieurs espèces protégées nationales dont une espèce unique en Île-de-France. Ce site en aval est aussi un site Natura, à la fois en ZPS et en SIC (directive habitat). Il y a sur ce site de nombreuses espèces d’orthoptères, de chauves-souris dans les anciennes bergeries toutes proches, etc. Le CERF et Azimut 230 (association d’étude et de protection des chauves-souris) avaient donc envoyé le 5 décembre une lettre au préfet de Région, avec copie au maire de Rambouillet et à l’ONF. Depuis pas de nouvelles sauf qu’hier matin, 23 décembre, les travaux de terrassement ont commencé sur le site… Ce matin 24 décembre, plus d’un hectare avait été terrassé. J
  • Message du 30 12 09 : voici le texte intégral du communiqué émanant de la Préfecture des Yvelines : arrêt des travaux sur le domaine de Rambouillet : à la demande de la mairie de Rambouillet, des travaux visant à accueillir un chapiteau pour l’organisation de salons ont été engagés par la société Rambouillet Événement sur le domaine de Rambouillet. Bien qu’au strict plan du droit l’implantation d’une structure provisoire sur un site Natura-2000 n’est pas soumise à autorisation, la Préfète des Yvelines, en accord avec la mairie de Rambouillet, a demandé leur arrêt immédiat et définitif compte tenu de la nature des travaux et de l’émotion qu’ils suscitent. En conséquence, en liaison avec le commissaire à l’aménagement du domaine de Rambouillet, la société organisatrice doit procéder à l’arrêt des travaux et à la remise en état des lieux. La Préfète des Yvelines tient à préciser qu’à aucun moment la Présidence de la République n’a été informée de la nature exacte des travaux engagés sur le domaine de Rambouillet. »

Ceci est le résultat de l’action de protestation engagée par nos amis du CERF, continuée et copilotée avec Azimut 230, Anny Poursinoff conseillère régionale, action à laquelle se sont jointes des associations dont Bonnelles-Nature, le CORIF…

Au rendez-vous de protestation donné à la presse sur le terrain ce matin du 30 décembre, sont venues 40 ou 50 personnes ainsi que Yann Arthus Bertrand. Les engins de destruction étaient stoppés et si les promesses sont tenues ils ne seront remis en route que pour la remise en état des lieux, remise en état à définir. »

  • Articles dans les quotidiens

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/un-site-protege-menace-de-destruction-30-12-2009-759985.php

http://www.lexpress.fr/actualites/1/manifestation-contre-un-chantier-dans-une-zone-natura-2000_839189.html

http://www.rue89.com/

  • Video des engins de chantiers

http://www.dailymotion.com/video/xbo2x0_site-natura-2000-menace-en-domaine_news

TOURNE-SOL Sensibilisation et Education à l’ Environnement pour un  Développement Durable 78310 Coignières  – 01 34 61 73 93 / 06 32 03 36 57

2010 Année internationale de la biodiversité

9 thoughts on “2010, année internationale de la biodiversité… chantier avorté à Rambouillet

  1. Bonjour,

    Avez vous vraiment les bons arguments?
    Savez vous que toutes les autorisations ont été données afin de commencer les travaux ?
    Y compris l’accord des pseudos acteurs de l’écologie …

    Savez vous tous les tenants et aboutissants de cette affaire politique?

    Elle est belle la France…

    Un conseil pour vous, acteur défenseur, soyez sûr de vos affirmations ….

    Cdlt,

  2. Cher Monsieur, ou chère Madame,
    Mais c’est fait pour ça un article, pour discuter, argumenter, démontrer. Comme je l’indique je répercute ce qui m’a été envoyé (et qu’on peut lire dans la presse par ailleurs). Même légale, cette idée n’était pas bonne dès sa conception qu’en pensez-vous ? Quant à la beauté de la France, préservons-la, pseudos ou pas. Avec tous mes voeux pour 2010, Hélène Berthou

  3. Chère Madame,

    oui en effet un article est fait pour cela. Certes, mais là en l’occurrence vous allez dans un seul sens, le votre.

    Cette idée de salon est très bien, avec l’économie que sa engendre, ne pas aller dans mon sens pour cela me laisserai dire que vous n’aimez pas la chasse. Je pense qu’une étude à été faite avec tous les services de l’état. Qui vous dit que la société organisatrice n’a pas elle même effectuée des études complémentaires, dans un souci d’aménagement des milieux afin de les améliorer.

    Je trouve sa fou qu’une 30e d’écologiste avec une personne en manque de popularité fasse avorter un projet de 15 ans (salon de rambouillet) c’est une honte !

    Je suis un simple chasseur écolo.

    Bien à vous, PC

  4. J’ai publié votre commentaire car autant que la discussion soit ouverte n’est-ce pas ? A ma (petite) connaissance, le salon de la chasse aura lieu comme les années précédentes, il y a de la place pour ça. Si ce projet a avorté à cause d’une seule trentaine de personnes, c’est visiblement qu’il posait problème ? Ces pages sont ouvertes à qui aura plus d’informations précises et non partisanes.

  5. Petite précision, mais qui me semble de taille :
    YAB exposera ses clichés de chevaux sur un stand de 300m2 lors du salon du cheval. Il me semble étrange qu’il n’ai pas été averti du lieux d’implantation de projet de chapiteaux, qui était dans les petits papiers des organisateurs depuis au moins un an (avant, les salons de la chasse, du développement durable et du cheval se faisaient sur l’hyppodrome, les parking étaient trop petits et les voitres s’embourbaient).
    Nous sommes à quelques mois seulement des régionales, et Rambouillet est devenu un véritable bastion écologiste après le très bon score d’Anny Poursinnof lors des dernières élections partielles.
    Merci aux chauve-souris et autres alouettes lulu pour leur rôle de figuration.

  6. Bonsoir, Effectivement les autorisations ont pu être données mais sûrement à tort et sans connaissance des enjeux de protection du site.
    Personnellement, j’y vois plutôt une affaire malsaine de destruction de site et un bout de France dégradée par les engins de chantier.

    Les salons prévus concernaient effectivement le salon de la chasse mais également celui du vin, de l’équitation, du jardinage et du développement durable. Ce n’est pas une opposition à la chasse mais à celle de la destruction d’un site. Il y a sûrement d’autres endroits plus adaptés à ce type d’activités qu’un site Natura 2000.

    D’après la sous-préfète, l’étude d’impact était incomplète et elle avait demandé un complément d’enquête en date du 22 décembre. Les travaux commençaient le 23… Faire une étude d’impact en une journée, cela s’appelle du travail efficace ou… bâclé. Effectivement la société organisatrice a fait des aménagements pour améliorer le milieu, notamment nivellement du sol pour permettre la pose d’un chapiteau. Les criquets et sauterelles apprécieront. De même que les lapins de garenne qui ont pu apprécier les attractions à sensation forte en cette veille de Noël.

    Effectivement une trentaine d’écologistes cela paraît peu mais c’est oublier les centaines d’adhérents des différentes associations opposées au projet, par ne pas dire milliers si on y ajoute ceux de la SNPN.

    Les vrais responsables de l’éventuel avortement du projet vieux de 15 ans, ce sont ceux qui ont décidé de changer le lieu de ce projet pour choisir un site protégé. Ce n’est tout de même pas les écolos qui ont décidé que cela ne se ferait plus à l’hippodrome.

    Chris

  7. Un autre commentaire,

    J’ai regardé avec intérêt la vidéo prise et il apparaît que l’endroit où est prévu l’emplacement du site du Salon de la Chasse soit dégagé de toute végétation et nuit à aucun moment aux espèces protégées.
    J’ai aussi regardé avec attention l’interview de Mme Anny Poursineuf (Verts), du photographe Yann Arthus Bertrand et de Mr Patrice Goudin.
    Pour les 2 premières personnes, si j’observe un raisonnement logique, je dirais que la perception liée au langage, au raisonnement et au mouvement prouve que la manipulation est tout à fait réelle et est pour être factuel disproportionnée versus le sérieux du promotteur qui réalise les travaux.
    Il est inpensable qu’un chantier d’une telle notoriété puisse avoir commencé sans l’aval du propriétaire de site et surtout la précaution de préserver le site avant, pendant et après les travaux.
    Ces personnes sont des professionnels et n’ont pas comme d’autres souci à paraître pour exister.
    La phrase de mr YAB qui dit « qu’il a eu le conseiller de NS au téléphone » montre de cet homme à une piètre opinion de son prochain. L’avenir nous le dira.
    Je peux dire que tout est faux et regrette que ces deux personnes aient pu cautionner cette croisade.
    « Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire ».
    Tromper tout le monde pour son besoin ou sa survie médiatique personnelle.
    Je sais que le monde est ainsi fait mais nous ne devons pas oublier que ce projet est nécessaire pour toute une région et j’espère de tout coeur qu’il aboutira.
    Et maintenant, je réserve la fin pour les allégations de Patrice Goudin. C’est un pur mensonge et il ne suffit pas de prétendre en bafouillant que l’installation du châpiteau détruise certaines espèces protégées sans fournir des preuves concrètes. Tellement de choses sont répercutées pour avaliser une théorie sans la moindre vérité.
    Pourquoi cette destruction morale car en fin de compte personne ne sortira vainqueur de ce chaos médiatique et le retour de boomerang risque d’être une fin en soi pour certain.

  8. Réchauffement planétaire, destruction de la nature, nos enfants et petits enfants nous dirons MERCI. Je n’ai rien contre la chasse, plusieurs membres de ma famille sont chasseurs et eux aussi tentent de préserver la nature car il savent qu’avec une nature protégée, le gibier sera plus abondant, les ballades de chasse plus belles dans une nature plus accueillante. Je ne pratique pas la haine des autres qu’ils soient chasseurs ou écologistes, je pense seulement à mes descendants et je tiens à préserver la nature qui est indispensable à la vie des végétaux, des animaux et aussi des êtres humains.
    MJM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.