Histoire à bâtir (3)

Histoire à bâtir (3)

[P’tit clin d’oeil à PLM]

Que vous inspire cette image  ? Envoyez-nous votre histoire pour publication immédiate !

Premières livraisons (y’en a qui carburent tard… ou tôt !)

  1. Michel Jack – 26 novembre 2009 à 04:24

    Rien d’original, je savais depuis longtemps (mais je tairai mes contacts car je ne suis pas une balance), que des expériences de re-création de dinosaures à partir de lézards verts se faisaient dans la région. J’ignorais que c’était vers Auffargis. « Ils  » ont inoculé de l’ADN de brontosaure recueillie dans de la résine d’ambre à de malheureux lézards sans défense. Tout cela dans le but de débroussailler le midi de la France et de maîtriser les feux d’été. J’étais sur le point de découvrir le laboratoire secret quand on m’a « mis à la retraite », bien sûr dans le but inavoué de bloquer mon enquête. Il y a de gros intérêts en jeu.

  2. Mauvaise herbe – 26 novembre 2009 à 10:45

    Vente à la ferme spéciale Noël 2002 : le kilo de dino est en promo à 24,80, profitez-en !

  3. Bernard – 26 novembre 2009 à 11:11

    Après les wallabies rencontrés il y a quelques années sur nos routes autour d’Emancé, voici les dinosaures ! Notre département est incroyable… et nous sommes bien les meilleurs.

  4. Fanchette – 26 novembre 2009 à 23:13

    D’un pas lent je m’achemine
    grise peau grise mine
    vers d’autres Jurassiques
    en tôle et en plastique…

  5. Coquillette – 27 novembre 2009 à 01:17

    Ben nous v’la bien !!! Y’avais déjà les sangliers, les cerfs, des crapauds, les p’lotons de vélos… si maintenant on tombe là-dessus !
    Bon je téléphone des demain a mon assurance pour faire modifier mon contrat… Pas sûr qu’ils soient au courant, mieux vaux prévenir avant. Merci pour l’info, heureusement on n’est jamais pris au dépourvu avec la Fargussienne…
    (… Dis donc faut y’aller mollo avec le régime, les « cèpes de M F.  ça donne des hallucinations contagieuses 😉

  6. Lola – 27 novembre 2009 à 22:55

Evidemment il fallait s’en douter…aujourd’hui « ils » ont de plus en plus de mal pour cacher l’existence de « l’étrange » aux « nonmagiques »…Les romans et les films pullulent, les accidents sont de moins en moins faciles à cacher…Les sorcières sont immédiatement repérées (surtout par les enfants) et ne parlons pas des vampires révélés au grand jour par Stéphanie Meyer… Alors les dinosaures il faut nous prévenir, nous fragiles humains !!!Ce sont des bêtes dangereuses…

7. Le dinauf – 29 novembre 2009 à 11:25
Plus moyen d’être peinard ! Avec ma petite Dinette on s’était dit, dans un parc naturel, en hiver, on devrait être tranquille ; un petit cèpe par ci, un randonneur grassouillet par là, plus quelques faisans oubliés par les chasseurs : il y a de quoi subsister. Mais non ! Ce n’est plus l’accueil d’autrefois, il y a quelques millions d’années.  Gens du voyage et futurs fossiles même traitement : circulez ;  sont pas partageux …

8. Un villageois – 9 décembre 2009 à 22:39
Elle, l’ondine aux ors, aide-nous,veau, chêne, houx ?

12 thoughts on “Histoire à bâtir (3)

  1. Rien d’original, je savais depuis longtemps (mais je tairai mes contacts car je ne suis pas une balance), que des expériences de re-création de dinosaures à partir de lézards verts se faisaient dans la région. J’ignorais que c’était vers Auffargis. « Ils  » ont inoculé de l’ADN de brontosaure recueillie dans de la résine d’ambre à de malheureux lézards sans défense. Tout cela dans le but de débroussailler le midi de la France et de maîtriser les feux d’été. J’étais sur le point de découvrir le laboratoire secret quand on m’a « mis à la retraite », bien sûr dans le but inavoué de bloquer mon enquête. Il y a de gros intérêts en jeu.

  2. MJ je suis entre deux polars et ton excellente histoire tombe pile poil. On veut savoir la suite, même s’ils t’ont éliminé !!!

  3. Vente à la ferme spéciale Noël 2002 : le kilo de dino est en promo à 24,80, profitez-en !

  4. Après les wallabies rencontrés il y a quelques années sur nos routes autour d’Emancé, voici les dinosaures ! Notre département est incroyable… et nous sommes bien les meilleurs.

  5. Ben nous v’la bien !!! y’avais déjà les sangliers, les cerfs, des crapauds,les p’lotons de vélos… si maintenant on tombe la dessus !
    bon je téléphone des demain a mon assurance pour faire modifier mon contrat… Pas sur qu’ils soient au courant, mieux vaux prévenir avant;
    Merci pour l’info, heureusement on est jamais pris au dépourvu avec la Fargussienne…
    (…Dis donc faut y’allez mollo avec le régime, ou les « cèpes de Mr F; . ça donne des hallucinations contagieuses;)

  6. Evidemment il fallait s’en douter…aujourd’hui « ils » ont de plus en plus de mal pour cacher l’existence de « l’étrange » aux « nonmagiques »…Les romans et les films pullulent, les accidents sont de moins en moins faciles à cacher…Les sorcières sont immédiatement repérées (surtout par les enfants) et ne parlons pas des vampires révélés au grand jour par Stéphanie Meyer…
    Alors les dinosaures il faut nous prévenir, nous fragiles humains !!!Ce sont des bêtes dangereuses…

  7. Super vos textes, en j’en attends plus, plus plus ! Fanchette, il est tellement fatigué et désabusé ton dino qu’il me fait beaucoup de peine. Lola merci de passer, je fonce chercher qui est Stéphanie Meyer.

  8. Plus moyen d’être peinard!
    Avec ma petite Dinette on s’était dit, dans un parc naturel, en hiver, on devrait être tranquille ; un petit cèpe par ci, un randonneur grassouillet par là, plus quelques faisans oubliés par les chasseurs : il y a de quoi subsister. Mais non ! Ce n’est plus l’accueil d’autrefois, il y a quelques millions d’années. Gens du voyage et futurs fossiles même traitement : circulez ; sont pas partageux …

  9. Le dino d’Auffargis ? Soi-même ? Quelle chance nous avons en cette subtile Chronique… Mais comme Fanchette, c’est tristounet de voir quel sort est fait aux dinos… M’enfin, le randonneur grassouillet de la forêt de Rambouillet pourra marcher sans crainte.

  10. Bon sang…. évidemment il s’agissait d’UNE dino ! UNE dino au long poil blond soyeux, aimant se mirer dans l’onde pure d’un ruisseau. Cela veau pour ce que cela veau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.