Dites donc ! « Il » est revenu !

Beurk bis !Qui ça ? Lui là, le grand « F ». Mais si, rappelez-vous, ça se passait ICI. Ce coup-ci il a remis, mine de conspirateur à l’appui, un sac fermé à MA fargussienne. Elle a ouvert car elle est très polie. Et là, beurk et re-beurk, encore des champignons, j’y crois pas ! Ils ont l’air tout émoustillés et se lèchent les babines à l’avance et remercient… et ben pas moi, quelle horreur ! Comptez pas sur moi pour l’omelette aux jeunes cèpes tout frais tout charnus, ça me dégoûte. Quant aux lépiotes mal élevées, niet, nada, que dalle, j’en veux pas, dé-fi-ni-tif. Et attention à ne pas en glisser dans mes croquettes sinon ça va franchement barder. De toutes façons ce soir j’me couche tôt pour ne pas voir ça.

Ca se mange ça ????

PS et ça n’est pas la première fois… vous vous souvenez de cet arrivage-là ? Moi OUI !

2 thoughts on “Dites donc ! « Il » est revenu !

  1. Si c’est comme ça… ce n’est pas la peine que je t’en amène aussi. Je congèle depuis plusieurs jours et je congèle, je congèle ! Cette fois, « ils » sont bien là les cèpes.

  2. Cher ami c’est TOUJOURS la peine, ne faut pas croire le chat sur parole, ça n’est pas lui le chef ici :o) Et nous, on adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.