L’Arsenal

L'Arsenal d'Auffargis

A Auffargis il y a un arsenal ! Mais si ! Y logeait le secours-incendie (? merci de vos rectifs si nous énonçons une ânerie).

Un arsenal signalé par un vieux noyer qui sera abattu bientôt malgré les protestations de nombreux fargussiens.Le projet « coeur de village » arrive presque au début de son exécution. Comme nous l’annonce ce jour la Mairie, « du 16 juillet et pour une durée de quinze jours aura lieu la démolition de l’ancien arsenal. De ce fait, les abords du chantier seront toalement isolés durant ces travaux et le parking de l’arsenal sera fermé jusqu’au réaménagement d’un parking provisoire de dix-huit places, début août. Le choix de cette période estivale devrait limiter la gêne pour le stationnement.

Par ailleurs, pendant les travaux de construction du commerce et pour des raisons de sécurité, le trottoir longeant le mur de l’arsenal restara en partie neutralisé. Un passage piéton provisoire sera créé.

La durée de construction est prévue pour dix mois. A l’issue de celle-ci, trente-cinq places de stationnement seront réalisées autour d’un jardin public arboré… »

Permis de démolir/construire

Clic pour lire !

A suivre ici l’avancée des travaux au fil des semaines. Nous pourrons ainsi comparer cette oeuvre avec celles de Charlotte Perriand , Ieoh Ming Pei , Gae Aulenti , Dominique Perrault , Zaha Hadid ou Isidore de Millet, foin des grands défis culturels :o)

Permis habitations

 

2 thoughts on “L’Arsenal

  1. Acceptons qu’Auffargis change …. Il y aura certainement plantations de nouveaux arbres avec l’arrivée de nouveaux fargussiens, et p’être un nouveau Noyer !!

  2. Les nouveaux sont-ils mieux que les anciens?
    On est toujours le nouveau d’un autre…
    On est toujours l’ancien d’un autre…
    Alors, ça n’en finit plus?
    La réhabilitation d’un bâtiment n’épate pas assez! L’entretien d’un arbre également!
    Il faut casser pour refaire!
    Il faut abattre pour replanter!
    Il faut tracer un trait sur des pierres qui racontent une histoire et s’imposer en marquant son territoire (comme les chiens font pipi sur les lampadaires). Il faut se faire mieux voir dans du flambant neuf, dans du clinquant.
    Il faut briller!
    Mais, contrairement à l’Arsenal qui n’était pas que ça, n’est-ce pas qu’une façade?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.